RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

Tête d'homme barbu, tournée à droite, regardant vers le haut

Vers 1546/1547
Numéro d’inventaire
INV 3570, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 1964
MA 1891
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.2, p.112
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Giulio Romano (Giulio Pippi, dit aussi Jules Romain) (1499-1546)
Ecole romaine et ombrienne

Anciennes attributions :
PIPPI Giulio
(F. Reiset (Inv. ms))
PIPPI Giulio
(Morel d'Arleux (Inv. ms))

description

Dénomination / Titre
Tête d'homme barbu, tournée à droite, regardant vers le haut
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Depuis l'analyse de Frederick Hartt ('Giulio Romano', 2 vol., New Haven, 1958, I, p. 302 n° 247), ce dessin est généralement considéré comme une étude pour l'un des apôtres de l'Assomption de la Vierge', peinte par Francesco Torbido dans l'abside du Duomo de Vérone (1534). Habituellement mis en relation avec la tête du deuxième ou du quatrième apôtre en partant de la gauche (R. Bacou, cat. exp. Autour de Raphaël, Paris, Musée du Louvre, 1983-1984, nº 63 ; K. Oberhuber, dans cat. exp. Giulio Romano, Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, Palazzo Ducale, 1989, textes de E. H. Gombrich, M. Tafuri, S. Ferino Pagden et al., p. 434), ce dessin a été identifié par Laura Angelucci et Roberta Serra ('Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, n° 38) comme un fragment du carton réalisé par l'artiste pour 'Vocation des apôtres Pierre et André', une peinture exécutée par Fermo Ghisoni pour le Duomo de Mantoue entre 1545 et 1546. Cette toile, saisie et apportée en France en 1797, exposée au Louvre l'année suivante ('Notice...', 1798, nº 23 ; M.-L. Blumer, « Catalogue des peintures transportées d'Italie en France de 1796 à 1814 », extrait du 'Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art français', 1936, 2e fascicule, p. 282 nº 192) et disparue peu après, est documentée par une copie in situ de Felice Campi (1746-1817). Vasari ('Le Vite...', 1568) raconte que, pour cette peinture, Giulio fit « un très beau carton », certainement « le plus noble qu'il ait jamais fait ». La correspondance du dessin avec le visage du pêcheur s'apprêtant à abandonner ses filets pour suivre le Christ, les dimensions analogues des deux têtes de trois quarts, regardant vers le haut et présentant des physionomies semblables, ainsi que les contours incisés du dessin semblent confirmer qu'il s'agit d'un fragment du carton pour le tableau.
Bibliographie :
F. Hartt, 'Giulio Romano', 2 vol., New Haven, 1958, I, p. 86, 206, 302 nº 247, repr. II, p. 431 ;
R. Bacou, F. Viatte, cat. exp. Italian Renaissance Drawings from the Musée du Louvre, New-York, Metropolitan Museum of Art, 1974-1975, n° 25 ;
R. Bacou, F. Viatte, cat. exp. Dessins italiens de la Renaissance, Paris, Musée du Louvre, 1975, n° 25 ;
R. Bacou, cat. exp. Autour de Raphaël, Paris, Musée du Louvre, 1983-1984, nº 63 ;
K. Oberhuber, dans cat. exp. Giulio Romano, Mantoue, Museo Civico Palazzo Te, Palazzo Ducale, 1989, textes de E. H. Gombrich, M. Tafuri, S. Ferino Pagden et al., p. 434 ;
J. Cox-Rearick, dans cat. exp. Giulio Romano : Master Designer : an Exhibition of Drawings in Celebration of the Five Hundredth Anniversary of his Birth, éd. par J. Cox-Rearick, New York, Leubsdorf Art Gallery, Hunter College of the City University of New York (CUNY), 1999, p. 21 sous note 68 ;
E. Homberg-Pinassi, dans Ibidem, p. 138, 150 sous n° 47 ;
C. C. Bambach, 'Drawing and Painting in the Italian Renaissance Workshop : Theory and Practice 1300-1600', Cambridge, 1999, p. 54, repr. p. 55 fig. 47 ;
J. Cox-Rearick, « Beyond eclectism: Salviati and Giulio Romano », dans 'Francesco Salviati et la Bella Maniera', actes du colloque (Rome et Paris, 1998), Rome, 2001, p. 366 note 33 ;
L. Angelucci, dans 'Giulio Romano', Cabinet des dessins, musée du Louvre-Le Passage Paris-New York éditions, Paris, 2012, par L. Angelucci et R. Serra, n° 38 ;
L. Angelucci, dans 'Giulio Romano a Mantova "Con nuova e stravagante maniera", cat. exp. (Mantoue, Palazzo Ducale, 6 octobre 2019 - janvier 2020), sous la direction de L. Angelucci, R. Serra, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, P. Assmann, P. Bertelli avec la collaboration de M. Zurla, Complesso Museale Palazzo Ducale di Mantova, éd. Skira, Milan, 2019, n° 34.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,305 m ; L. 0,336 m
Matière et technique
Pierre noire, rehauts de blanc, sur quatre feuilles de papier bleu accolés. Contours partiellement incisés au stylet. Doublé.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1546/1547

Données historiques

Historique de l'œuvre
John Barnard (mort en 1784), marque reportée sur le papier du doublage du dessin (proche de L. 1419) ; Saint-Morys ; Saisie des biens des Émigrés en 1793, remise au Muséum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.2, p.254, chap. : Ecole romaine, carton 14. (...) Numéro : 1891. Nom du maître : Idem & Pippi, Giulio (dit Jules Romain) /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 60. Désignation des sujets : Sur le même carton deux dessins : l'un à la plume et lavé, représente une femme assise ayant à ses côtés un bélier et un lion ; l'autre aux crayons noir et blanc, représente une tête de vieillard qui a beaucoup de rapport avec l'une de celle du tableau de Fermo Guisoni qui a été exposé dans le grand sallon en l'an sept, mention d'exposition barrée au crayon et représentant la Vocation de st. Pierre et de st. André. Dimensions : H. 19 x L. 19 cm ; H. 31 x L. 34 cm. Origine : Collections nouvelle, d'Arondel et de Jean Barnard pour le premier dessin#Collection nouvelle pour le second dessin.Prix de l'estimation de l'objet : 5francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 27 décembre 1828 pour être relié à l'encre /&. Signe de recollement : Vu au crayon#Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD34 Note relative à la saisie informatique : Prix de l'objet : la somme de 5 francs est probablement valable pour l'ensemble des deux dessins..

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Dessins italiens de la Renaissance : LVIIIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 31/05/1975 - 29/09/1975
- Dessins italiens de la Renaissance : LVIIIe exposition du Cabinet des dessins, New York, The Metropolitan Museum of Art - The Cloisters, 11/10/1974 - 05/01/1975
- Giulio Romano, Mantoue, Museo civico Palazzo del Te, 01/09/1989 - 12/11/1989
- Autour de Raphaël : LXXXe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 24/11/1983 - 13/01/1984
- Giulio Romano, Paris, Musée du Louvre, 08/10/2012 - 14/01/2013
- "Con nuova e stravagante maniera". Giulio Romano a Mantova, Mantoue, Palazzo ducale, 06/10/2019 - 06/01/2020
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances