Le Christ porté au tombeau

Numéro d’inventaire
INV 4120, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 1498
MA 1442
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.2, p.198
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Santi, Raffaello, dit Raphaël (1483-1520), copie d'après
Ecole romaine et ombrienne

description

Dénomination / Titre
Le Christ porté au tombeau
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Copie interprétative d'après la composition du Retable Baglioni, Rome, Galleria Borghese. D. Cordellier, B. Py, Musée du Louvre - Inventaire des dessins italiens - V. Raphaël, son atelier, ses copistes, Paris, 1992.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,105 m ; L. 0,155 m
Matière et technique
encre brune;collé en plein;lavis beige;plume

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.2, p.193, chap. : Ecole romaine, carton 12. (...) Num¿ro : 1442. Nom du ma¿tre : Rafaelle Sanzio les trois premiers dessins#Maturino le dernier dessin. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 59. D¿signation des sujets : Quatre dessins sur le même carton : #Le Christ porté au tombeau#Le Christ descendu de p.194 la Croix#Ces deux dessins à la plume et lavés.#L'Adoration des bergers. Dessin à la plume#Le quatrième attribué à Maturino, représente d'un côté un sacrifice, de l'autre une allocution et Rome Victorieuse. Dimensions : H. 11 x L. 15,5 cm ; H. 10 x L. 15,5 cm ; H. 19 x L. 25,5 cm ; H. 17 x L. 21 cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 60francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis le 27 décembre 1828 pour être relié à l'encre /&. Signe de recollement : Vu au crayon#Vu au crayon#Vu au crayon#Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD34

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances