Psyché portée au palais ; Psyché présentant à Vénus l'eau du Styx ; putti

PIETRI Pietro de, attribué à
Numéro d’inventaire
INV 4203, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 19377
MA 12543
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.2, p.210
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
PIETRI Pietro de (1663-1716), attribué à
Ecole romaine et ombrienne
(Dominique Cordellier & Bernadette Py, 1992)
inspiré par SANTI Raffaello

Anciennes attributions :
SANTI Raffaello, copie d'après

description

Dénomination / Titre
Psyché portée au palais ; Psyché présentant à Vénus l'eau du Styx ; putti
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Titre : Psyché portée par trois amours au palais de Vénus ; Psyché présentant à Vénus l'eau du Styx (ou Psyché présentant à Vénus le cadeau de Proserpine) ; sept putti volant Copies avec variantes, peut-être par Pietro di Pietri, d'après les compositions du septième et du huitième pendentif de la Loggia de Psyché. D. Cordellier, B. Py, Musée du Louvre - Inventaire des dessins italiens - V. Raphaël, son atelier, ses copistes, Paris, 1992.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,215 m ; L. 0,323 m
Matière et technique
encre brune;plume

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1600, chap. : Ecoles diverses, volume 32. (...) Num¿ro : 12543.Idem & Inconnus /&. D¿signation des sujets : Volume 32, ayant pour titre : Disegni Studij di Autori diversi, tomo 10.#Il contient cent feuilles sur les R° desquelles sont collés deux cent cinquante un dessins, faits de différentes manières. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : 248 Vu au crayon#Il y en a 248. Cordier à l'encre. Cote : 1DD41

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances