Deux enfants debout

Numéro d’inventaire
INV 12236, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 22835
MA 12584
Numéros de catalogues :
Inv. Ecole espagnole k 31
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.6, p.25
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
YANEZ DE LA ALMEDINA Fernando (documenté en 1505-documenté en 1536)
Ecole espagnole
(Dominique Cordellier, 1994)

Anciennes attributions :
ANONYME ITALIEN début XVIIè s

description

Dénomination / Titre
Deux enfants debout
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Ce dessin peut-être rattaché à une ébauche de femme pour 'La Visitation' de la chapelle Peso à la cathédrale de Cuenca. Les affinités avec Bacchiaca sont très nettes. (Los Hernandos. Pintores del entorno de Leonardo', Museo de Bellas Artes de Valencia, 1998.) (L. Boubli, 'The State of Scholarship of Sixteenth - and Seventeenth - Century Spanish Drawings', Master Drawings, v. XXXVII, n°4, 1999, pp. 349- 364.)
Pour P.M. Ibanez Martinez (dans 'Fernando Yanez de la Almedina. La incognita Yanez', Universidad de Castilla-La Mancha, 1999, pp. 157 et ss.) il existe une correspondance directe entre ces deux figures et celles peintes pour 'Le Martyre de sainte Agnès' du retable de la Crucifixion de Cuenca. Par conséquent, Ibanez date cette oeuvre vers 1525. L. Boubli (Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 31, p. 50) évoque les relations entre l'artiste, Granacci et Bacchiacca, mais souligne également l'influence de Léonard de Vinci dans l'oeuvre de Yanez, notamment dans ce dessin.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,158 m ; L. 0,097 m
Matière et technique
Sanguine, sur papier lavé de sanguine. Mis au carreau au stylet et à la sanguine. Doublé.

Données historiques

Historique de l'œuvre
E. Jabach, paraphe (L. 2959) rapporté au verso ; dessin dit du 'Rebut' - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671, paraphe A. Coypel (L. 478) ; marque du Musée (L. 1886), en bas à gauche.

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1690, chap. : Ecoles diverses, 2ème boîte. (...) Numéro : 12584.Inconnus. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1er à 1097 compris#petit trait oblique / au crayon. Désignation des sujets : Dans la boite de bois n° 2, sont renfermés onze paquets de dessins dont la très majeure partie n'est partie trois mots barrés à l'encre n'est point collée ; ils sont faits de différentes manières. Chacun des dix premiers paquets en contient cent, et le onzième quatre vingt dix sept ; en tout 1097, y compris les contr'épreuves et les moindres croquis. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon# Vu signe de récolement barré de plusieurs traits au crayon au crayon#trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre. Annotations marginales sur l'inventaire : Nouveau n° 2 à l'encre / dans la marge / à gauche du n° d'ordre. Cote : 1DD41
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d’acquisition
acquis pour le Cabinet du roi
Date d’acquisition
1671

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Los Hernandos : Pintores hispanos del entorno de Leonardo, Valence (Espagne), Museo de Bellas Artes (Valence), 05/03/1998 - 05/05/1998
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances