Le Roi David

CARDI Lodovico, suite de
Numéro d’inventaire
INV 13610, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 20895
MA 12555
Numéros de catalogues :
Inventaire italien, t. IV R 205
Inv. Ecole espagnole k 172
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.6, p.265
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
CARDI Lodovico (1559-1613), suite de
Ecole florentine
(C. Monbeig Goguel (note ms))

Anciennes attributions :
ANONYME ITALIEN XVIIè s
(Frédéric Reiset (Inv. ms))

Propositions d'attributions :
CARDUCHO Bartolomé, attribué à
(L. BOUBLI, 2002)
NEBBIA Cesare, entourage de
(Ph. Pouncey)
MUZIANO Girolamo, entourage de
(Ph. Pouncey)
COCCAPANI Sigismondo
(C. Monbeig Goguel, 2005)

description

Dénomination / Titre
Le Roi David
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Rapproché de l'entourage de Girolamo Muziano ou encore à celui de Cesare Nebbia par Ph. Pouncey (attribution refusée par R. Eitel Porter, note ms, 1996), ce dessin a été attribué à Bartolomé Carducho par L. Boubli ('Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles', Paris, 2002, n° 172), qui y a reconnu des détails et des types physiques très proches d'un dessin de l'artiste au Prado (Angulo-Pérez Sanchez, 1975, n° 94, p. 32, pl. XXII), ainsi qu'une ressemblance avec l'iconographie des dessins pour le cycle de saint Laurent à l'Escorial. C. Monbeig Goguel l'a rapproché du cercle de Cigoli, d'accord avec M. Chappell (comm. écrite, 1989 et 2002), en suggérant une confrontation avec la feuille du dessin de scénographie princière par Sigismondo Coccapani d'un Arc de triomphe (Galleria degli Uffizi, GDSU, inv. 2647 A), comportant des niches ornées de statues princières, tracé avec une plume épaisse et un trait granuleux qu'on retrouve dans le Roi David (voir aussi aux Uffizi, inv. 5420 A et inv. 5426 A, signalés par M. Chappell). Dans l'axe de la perspective, est figuré un roi couronné, dont la silhouette rappelle ce dernier (voir Chicago, Art Institute, inv. 1922.666 et aussi Uffizi, inv. 5420 A, également au lavis bleu, considéré comme un dessin de l'École de Cigoli, montrant des figures allégoriques sur des socles destinées à un décor, cependant tracé d'une écriture plus tremblée que notre dessin). Les marques à la plume (étoiles) sont des repères et indiquent une utilisation pratique du dessin, peut-être pour le placer sur un projet plus grand (Chappell, comm. écrite). Coccapani fut avec Domenico Fetti, le collaborateur le plus proche de Cigoli, à la fin de sa carrière, pendant les années immédiatement avant sa mort en 1613.
Voir : C. Monbeig Goguel, 'Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Inventaire général des Dessins Italiens, IV : Dessins toscans XVIe-XVIIIe siècles, vol. II : 1620-1800', Milan, 2005, n° 205.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,157 m ; L. 0,085 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis d'encre brune, esquisse à la pierre noire, sur papier beige clair. Traits d'encadrement à la plume et encre brune. Annotation à la plume et encre brune sur le montage : '47'. Collé en plein.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Lambert Krahe - Albums dit de 'Maratti' entrés au Musée pendant la Révolution française ; marque du Musée (L. 1955), en bas au centre.

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1603, chap. : Ecoles diverses, volume 43. (...) Numéro : 12555.Idem & Inconnus /&. Désignation des sujets : Volume 43, ayant pour titre : Disegni. Autori diversi, tomo 3.#On lit sur la table qu'il contient soixante quatre feuilles, et cent soixante dix sept dessins : les soixante quatre feuilles existent, mais il n'y a que cent soixante quinze dessins, faits de différentes manières, parmi lesquels il se trouve deux gravures. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : 175 Vu au crayon. Cote : 1DD41
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Lambert Krahe
Mode d’acquisition
Conquêtes militaires
Date d’acquisition
1795

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances