RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN - Droits réservés
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN - Droits réservés

Minerve combattant le vice et les harpies

Numéro d’inventaire
INV 22710, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 8466
MA 7946
Numéros de catalogues :
Hollandais H 387
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.9, p.359
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Lairesse, Gérard de (1641-1711)
Ecole hollandaise

Propositions d'attributions :
GLAUBER Johannes, copie d'après
(Alain Roy, 1992)

description

Dénomination / Titre
Minerve combattant le vice et les harpies
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Lugt (1929, n° 387) y reconnaît le dessin de la partie gauche du plafond peint par Lairesse pour l'hôtel du bourgmestre Jacob de Graeff, Heerengracht 446 à Amsterdam. En réalité, le décor fut commandé en 1672 par Andries de Graeff (1611-1678), plusieurs fois bourgmestre d'Amsterdam entre 1657 et 1671, et depuis septembre 1672 à la tête d'un groupe de bourgmestres poursuivant la politique de Jan de Witt, en opposition au défenseur de la famille d'Orange. Les allégories représentées ont des rapports étroits avec la personnalité et les activités du commanditaire. La composition exécutée sur trois toiles, met en scène les allégories de la Sûreté, de la Liberté de Commerce et de la Concorde, principes à la base de la prospérité de la société hollandaise. Déposé et vendu aux enchères en 1903, le cycle peint a été replacé dans une salle du premier étage du Palais de la Paix à La Haye. Il ne subsiste que deux dessins de ce décor, l'un représentant la Liberté de Commerce (Amsterdam, Gemeentearchief), l'autre étant celui du Louvre.
Snoep (1970, p. 165) reconnaît dans le dessin du Louvre la manière typique de Lairesse pour ses études préparatoires à des décorations, qui sont toujours exécutés avec des à l'aide de solides hachures. Minerve personnifie la Sûreté qui aide, avec une épée, la Liberté qui figure dans le panneau central, à chasser l'Envie et les Harpies tandis que, dans le coin inférieur, la divinité fluviale avec un aviron en main représente le fleuve Amstel. Le dessin a été gravé en sens inverse par Jan Glauber (Utrecht 1646 - Schoonhoven 1726), graveur connu pour avoir séjourné à Rome sous le nom de Polydore, qui travaillait à Amsterdam en collaboration avec De Lairesse. Les trois gravures, une pour chaque panneau du plafond, portent la signature "G. Lairesse Pinx. Et Del./J.G.f." et ce sont leurs titres qui permettent de décrypter le système iconographique même si quelques détails ont été modifiés dans l'oeuvre peinte (Snoep, 1970 ; Roy, 1992, p. 246-249, n° P. 68 ; Ottazzi, 2012, n° 16). Pour A. Roy (1992, p. 247, sous n° P. 68), il s'agit d'une copie en sens inverse des gravures de Jan Glauber.

Bibl.:
- Frits Lugt, « Musée du Louvre, Inventaire général des dessins des écoles du Nord. Ecole hollandaise, t. I : A-M », Paris, 1929
- Alice Ottazzi, dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013.
- Alain Roy, 'Gerard de Lairesse (1640-1711)', Paris, 1992.
- D.P. Snoep, "Gerard Lairesse als plafond- en kamerschileder", dans Bulletin van het Rijksmuseum, 18e année, n° 4, 1970, p. 165, 167.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,295 m ; L. 0,202 m
Matière et technique
Sanguine. Collé en plein sur montage du XVIIIème siècle à bande lavée verte.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Charles Paul de Saint Morys, saisie des biens des émigrés en 1793, marque du Conservatoire (L. 2007).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.6, p.1015, chap. : Ecole allemande, Carton 81. (...) Numéro : 7946. Nom du maître : Idem & Lairesse, Gérard /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 6. Désignation des sujets : Minerve combat les Vices. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 29,5 x L. 20cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis au Musée pour être relié à l'encre /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD38 Note relative à la saisie informatique : Observations : la mention de remise au musée, précisée dans la notice n ° 7700, concernerait les notices n° 7700 à 7999..
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d’acquisition
Saisie des Emigrés
Date d’acquisition
1793

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Eindelijk ! De Lairesse. Klassieke schoonheid in de Gouden Eeuw, Enschede, Rijksmuseum Twenthe, 11/09/2016 - 11/12/2016
- L'Europe et les mythes grecs. Dessins du musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, Thessalonique, Fondation Telloglion, 12/10/2012 - 27/01/2013
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances