Joseph est vendu à des marchands

Numéro d’inventaire
INV 22905, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 33843
Numéros de catalogues :
Hollandais H 1218
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.9, p.393
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Rembrandt, Harmensz. van Rijn (1606-1669), manière de
Ecole hollandaise
(Frits Lugt, 1933)

Anciennes attributions :
REMBRANDT Harmensz van Rijn
(F. Reiset (Inv. ms))

Propositions d'attributions :
GELDER Arent de, attribué à
(C. Hofstede de Groot, 1906)
EECKHOUT Gerbrandt van den
(Holm Bevers, 2010)
EECKHOUT Gerbrandt van den
(Frits Lugt, 1933)
BREENBERGH Bartholomeus, attribué à
(A. von Wurzbach, 1910)

description

Dénomination / Titre
Joseph est vendu à des marchands
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Ce dessin appartient à une série de dix, illustrant des sujets tirés de l'Histoire de Joseph. La série, donnée à Rembrandt par Reiset (inv. ms.), déjà jugée douteuse par C. Hofstede de Groot ('Die Handzeichnungen Rembrandts. Versuch eines beschreibenden und kritischen Katalogs', Haarlem, 1906, XLIII), est classée parmi les dessins de la manière de Rembrandt (F. Lugt, 'Musée du Louvre, Inventaire général des dessins des écoles du Nord. Ecole hollandaise, t. III : Rembrandt, ses élèves, ses imitateurs, ses copistes', Paris, 1933, n° 1216 à n° 1225). Attribuée anciennement à A. de Gelder par C. Hofstede de Groot (op. cit. p. XLIII), puis à B. Breenbergh vraisemblablement par A. von Wurzbach ('Niederländisches Künstler-Lexikon', 2. Bd., Vienne-Leipzig, 1910, p. 419), elle est considérée comme de la main de G. van Eeckhout depuis F. Lugt (op. cit., n° 1216 à 1225). W. Sumowski ('Drawings of the Rembrandt School', New York, 1980, vol. III, n° 653-662) estime sa réalisation dans les années 1664-1666. La série a été gravée à l'eau-forte, en 10 planches, donnant les dessins en contresens, par le comte de Caylus (A. von Bartsch, 'Catalogue raisonné de toutes les estampes qui forment l'oeuvre de Rembrandt', Leipzig, 1880, 2e partie, p. 128, n° 35) ; les estampes ont été publiées à Amsterdam en 1757, chez Jean Néaulme, mais on les trouve déjà mentionnées dans le catalogue de la vente Coypel en 1753. voir aussi E. Starcky, cat. exp. Rembrandt et son école, dessins du Musée du Louvre, Paris, musée du Louvre, 27 octobre 1988-30 janvier 1989, n° 98. Holm Bevers considère également comme de G. van den Eeckhout, la série de dessins illustrant la Vie de saint-Joseph (INV 22903 à 22912) (Early, Rembrandtesque drawings by Gerbrand van den Eeckhout, p. 39 à 72, dans Master Drawings, vol. 48, 2010, n° 1).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,205 m ; L. 0,156 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun et gris. Annotation en bas à gauche à la plum et encre brune : 'N° 3'.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Charles-Antoine Coypel, vente à Paris, avril 1753, n° 251 - vente anonyme Paris, 21 vendémiaire an VII (12 octobre 1798), n° 172 - Jacques-Augustin de Silvestre ; vente Paris, 28 février 1811 et jours suiv., n° 479 - Narcisse Revil ; vente Paris, 29 mars - 2 avril 1842, n° 212 ; acquis par le musée - marque du musée en bas à gauche (L. 1886).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Revil, Narcisse
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1842

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances