RMN-Grand Palais - Photo Ph. Fuzeau
Autre RMN
RMN-Grand Palais - Photo Ph. Fuzeau
RMN

Le Baptême du Christ

Vers 1450
Numéro d’inventaire
INV 18838, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 8325
MA 7813
Numéros de catalogues :
Allemands A 265
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.8, p.71
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
MAITRE E. S. (vers 1425-vers 1467/1487)
Ecole allemande

Anciennes attributions :
ANONYME ALLEMAND XVè s

Propositions d'attributions :
MAITRE E. S., école de
(Janez Höfler, 2007)

description

Dénomination / Titre
Le Baptême du Christ
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Ce dessin est considéré comme autographe par la plupart des spécialistes. Lehrs (II, p. 77) le considère comme une première pensée pour les deux gravures sur cuivre de même sujet, respectivement exécutées vers 1450-1455 et 1460-1465 (L.28 - L.29). Fischel (1935, pp. 216-218) ne reconnait pas la même main entre le dessin et la gravure, et émet l'hypothèse que le dessin a été exécuté d'après un panneau perdu d'un retable du Maitre de 1445 (dont subsiste aujourd'hui le panneau des « Saints Antoine et Paul » du Kunstmuseum de Bâle). Selon H. Bevers (1986, n° 15) il s'agit d'une copie d'après un modèle non identifié peut-être franco-flamand ; il le date du début des années 1450 avant les deux gravures. Nass (1994, pp. 147-150) ne doute pas de son authenticité et le considère comme une œuvre d'art autonome. Pour Höfler (2007, p. 117-118), le dessin combine des éléments des deux gravures, prend la première (L. 28) comme point de départ (L. 28) mais doit être considérée comme une libre réplique d'une étude préparatoire à la seconde gravure (L. 29) ; il doit donc avoir été exécuté à la fin des années 1450. Par ailleurs, le dessin ne trouvant pas de correspondance au sein du corpus du maître, Nass l'attribue à l'un de ses élèves. Cette attribution est reprise par Borchert (2010, n° 130), qui, à cause des dimensions du dessin, y voit une copie d'une composition peinte (peut-être de van der Weyden) plutôt qu'un dessin préparatoire à une gravure sur cuivre, même si les liens sont indéniables entre le dessin et la première gravure (L. 28). Une copie de l'ange de droite, réalisée dans l'atelier du maître, est conservée à l'Arkansas Arts Center (Inv. 1997/97.40). Holm Bevers, cat. exp. Meister E. S. : Ein oberrheinischer Kupferstecher des Spätgotik, Munich, 1986, n° 15. Till-Holger Borchert, cat. exp. De van Eyck à Dürer. Les primitifs flamands & l'Europe centrale 1430-1530, Bruges, Groeningemuseum, 2010-2011, n°130. Louis Demonts, "Musée du Louvre, Inventaire général des Dessins des écoles du Nord , Ecoles allemande et suisse, t. I, première période, maîtres nés avant 1550, A-P", Paris, 1937, T.I, p. 56. Lilli Fischel, "Le maitre ES et ses sources strasbourgeoises", in Archives alsaciennes d'Histoire de l'art, 14, 1935. Janez Höfler, "Der Meister E.S", Ratisbonne, 2007. Markus Nass, "Meister E.S., Studien zu Werk und Wirkung", Francfort, 1994.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,29 m ; L. 0,211 m
Matière et technique
Plume et encre noire.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1450

Données historiques

Historique de l'œuvre
Marque du Louvre en bas à droite (L.1855)

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.6, p.997, chap. : Ecole allemande, Carton 80. (...) Num¿ro : 7813.Idem & Vieux maîtres inconnus /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 11. D¿signation des sujets : Le Baptême de Jesus. Dessin à la plume. Dimensions : H. 29 x L. 21cm. Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & Remis au Musée pour être relié à l'encre /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre. Cote : 1DD38 Note relative ¿ la saisie informatique : Observations : la mention de remise au musée, précisée dans la notice n ° 7700, concernerait les notices n° 7700 à 7999..

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Dessins des écoles allemandes du XVe au XVIIe siècle : de Stephan Lochner au luminisme d'Adam Elsheimer : IVe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 24/10/1952 - 16/03/1953
- La collection Saint-Morys : XCe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 28/11/1987 - 16/02/1988
- Le dessin allemand de la fin du XVe siècle à 1550 : XXVIIème exposition du Cabinet des Dessins, Paris, Musée du Louvre, 12/05/1961 - 14/08/1961
- Envoi au Musée de Berlin en échange du prêt pour l'exposition Rubens, Berlin, Staatliche Museen zu Berlin - Preussischer Kulturbesitz, 28/11/1936 - 12/02/1937
- Elzasser Schoonheid, Delft, Stedelijk Museum Het Prinsenhof, 12/03/1949 - 07/06/1949
- Chefs d'oeuvre de l'art alsacien et de l'art lorrain, Paris, Musée des Arts Décoratifs, 01/10/1948 - 30/11/1948
- Spätmittelalter am Oberrhein : Maler und Werkstätten 1450-1525, Karlsruhe, Staatliche Kunsthalle, 29/09/2001 - 03/02/2002
- Master E.S., Philadelphie, Philadelphia Museum of Art, 05/09/1967 - 03/10/1967
- Les origines de l'estampe en Europe du Nord 1400-1470, Paris, Musée du Louvre, 02/10/2013 - 13/01/2014
- De Van Eyck à Dürer : les primitifs flamands & l'Europe centrale, Bruges, Groeningemuseum, 29/10/2010 - 30/01/2011
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances