La Pucelle d'Amsterdam trônant au milieu de tritons et de néreïdes

Numéro d’inventaire
INV 20174, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 7078
MA 6597
Numéros de catalogues :
Flamands F 1003
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.8, p.314
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
QUELLINUS Hubertus (1619-1687)
Ecole flamande

Anciennes attributions :
QUELLINUS Erasmus II

description

Dénomination / Titre
La Pucelle d'Amsterdam trônant au milieu de tritons et de néreïdes
Type d'objet
Dessins

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,449 m ; L. 1,96 m
Matière et technique
pierre noire;rehauts de blanc

Données historiques

Historique de l'œuvre
Vu au récolement le 22/10/2018 en Réserve des pièces encadrées, marqué sur étiquette (C35 Réserve des pièces encadrées, G. Masson et Ch. Winling).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.5, p.856, chap. : Dessins de toutes les écoles, carton 59. (...) Numéro : 6597. Nom du maître : Quellinus Artus. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 3 à l'encre. Désignation des sujets : Dessin pour un fronton ; il est fait au crayon noir, et rehaussé de blanc, et représente les tritons et les néréïdes rendant hommage à la Hollande. Il est composé de plusieurs morceaux de papier réunis. Dimensions : H. 45 x L. 195cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 50francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon#petit trait oblique / au crayon / sous le n° d'ordre. Cote : 1DD37

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Nouvelle réserve des pièces encadrées

Expositions

- Emblèmes de la Liberté, Berne, Musée d'histoire de Berne, 01/06/1991 - 15/09/1991
- Notices des dessins placés dans les Galeries du Musée Royal, au Louvre [Ecole française et Ecole du nord], Paris, Musée du Louvre, 1838 - 1866
Dernière mise à jour le 07.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances