RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

Neptune sur son char, entouré de néréïdes et de tritons

Numéro d’inventaire
INV 20275, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 5915
MA 5505
Numéros de catalogues :
Flamands F 1069
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.8, p.331
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Rubens, Petrus Paulus (1577-1640)
Ecole flamande
inspiré par BOS Cornelis

Anciennes attributions :
RUBENS Peter Paulus, attribué à

Propositions d'attributions :
PIPPI Giulio, école de
(Catherine Legrand Loisel, 2012)

description

Dénomination / Titre
Neptune sur son char, entouré de néréïdes et de tritons
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Le dessin italien du XVIe siècle sur lequel Rubens est intervenu en le transformant complètement s'inscrivait dans la tradition des frises décoratives inspirées par les sarcophages antiques. La silhouette serpentine de la néréide de dos à l'extrême gauche est empruntée à un sarcophage romain copié à de multiples reprises par les artistes depuis le XVe siècle, passé au XVIe siècle dans la collection Della Valle puis à la Villa Medici de Rome (P.P Bober et Ph. Rubinstein, 'Renaissance Artists and Antique Sculpture: A Handbook of Sources', Londres, 1986, n° 100) et aujourd'hui divisé entre la Villa Medici et le château de Klein Glienicke. La dérivation la plus connue est constituée par la gravure de Mantegna : 'Le Combat des dieux marins'. Il faut noter qu'un dessin longtemps considéré comme autographe et préparatoire pour la partie gauche de cette gravure, appartenant à la collection du duc de Devonshire à Chatsworth se trouvait au XVIIe siècle chez Nicolaes Flinck à Rotterdam (Andrea Canova, in 'Mantegna', sous la direction de Dominique Thiébaut et Giovanni Agosti, Paris, 2008, n° 108-109). Rubens connaissait sans aucun doute la fortune de ce motif antique et en a tiré une version totalement baroque' (Catherine Loisel, dans cat. exp. Oeuvres d'art du Musée du Louvre à Thessalonique. L'Europe et les mythes grecs : Dessins du Musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, par C. Loisel, Thessalonique, Fondation Teloglion, Aristotle Université de Thessalonique, 12 Octobre 2012 - 27 Janvier 2013, n° 3).
Selon M. Jaffé ('Rubens and Italy', Oxford,1977, p.15), à rapprocher d'une composition perdue de Cornelis Bos, 'Le Triomphe de Neptune', qui a été gravé, et dont il reste des exemplaires notamment à la Bibliothèque Nationale de Paris.
Voir aussi :
- Frits Lugt, 'Inventaire général des dessins des écoles du Nord, école flamande', Musée du Louvre, 1949, 2 vol., n° 1069 ;
- Arlette Sérullaz, 'Rubens. Ses maitres, ses élevés: LXVème exposition du Cabinet des Dessins', Musée du Louvre, Paris, 1978, n° 60 ;

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,14 m ; L. 0,587 m
Matière et technique
Plume et encre brune, pierre noire, lavis brun, rehauts à l'huile sur papier lavé en brun. Annotation à la plume: 'Odoardo Fialetti'. Collé en plein sur un montage du début du XIXème siècle.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Charles Paul de Saint Morys, saisie des biens des émigrés en 1793, marque du Conservatoire (L. 2207).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.4, p.727, chap. : Ecole de Bologne, carton 51. (...) Numéro : 5505. Nom du maître : Fialetti, Odoardo. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 2. Désignation des sujets : Tritons, néréides, monstres marins. Dessin lavé sur crayon et rehaussé de blanc. Dimensions : H. 14 x L. 58,5cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 40francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD36
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d’acquisition
Saisie des Emigrés
Date d’acquisition
1793

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format

Expositions

- Rubens. Ses maîtres, ses élèves : LXVe exposition du Cabinet des Dessins, Paris, Musée du Louvre, 10/02/1978 - 15/05/1978
- L'Europe et les mythes grecs. Dessins du musée du Louvre, XVIe - XIXe siècles, Thessalonique, Fondation Telloglion, 12/10/2012 - 27/01/2013
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances