Télécharger
Suivant
Précédent

La Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime

vers 1804/1808
RF 14, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 14, Recto
Numéros de catalogues :
Inv. français, t. XIII 2073
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.19, p.2
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Prud'hon, Pierre-Paul (1758-1823)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
La Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime
Description / Décor
Commentaire :
Etude pour le tableau 'La Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime' présenté au Salon de 1808. 'Correspondant à un programme rédigé pour Frochot le 24 juin 1805 (Laveissière, 1986, p. 32-33 et n° 14), ce dessin reprend pour l'essentiel une première version, de mêmes dimensions, conservée à Chantilly (id., p. 34 repr. (15), 34-35, 37, 42 n° 15 ; Guiffey 368), mais en y introduisant une variante (...). la victime, tournée face contre terre dans le dessin de Chantilly (...) fût représentée couchée sur le dos (...). Le dessin du Louvre a opéré ce 'retournement', qui apparaît aussi dans l'esquisse peinte du Getty Museum à Malibu (id., p. 33, 35 et repr. (17), 36, 38, 43 n° 17), dont on sait qu'elle était faite avant le 9 juin 1806, date à laquelle l'artiste écrit à Frochot que l'ébauche du tableau était achevée (id., p. 48). Or l'ébauche peinte ne devait intervenir qu'après la présentation de l'esquisse peinte. Cette figure de la victime donnera lieu ultérieurement à un croquis rapide et à un dessin poussé (id., nos 21, Lyon ; Guiffrey 373 et n° 22, collection particulière ; Guiffrey 372), de même que celle de la Justice (Rec. 94 et exp. 1986, n° 18, Bayonne, Guiffrey 370) et la tête de la Vengeance sera développée dans une superbe feuille (id., n° 19, Chicago ; Guiffrey 371), toutes études destinées à en préciser l'aspect dans le tableau.' (Laveissière, Louvre, Cabinet des dessins, inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, n° 2073, p. 569)
Les traits de l'assassin sont empruntés aux bustes antiques de l'empereur Caracalla, (Sylvain Laveissière (dir.), Pierre-Paul Prud'hon au musée Condé de Chantilly, cat. exp., Chantilly, Musée Condé, 23 mars-26 juin 2016, Editions Faton, Domaine de Chantilly, 2016. cat22 pp.49, 75).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,402 m ; L. 0,504 m
Matière et technique
Crayons noir et blanc, estompe sur papier bleu, décoloré ; trace de frottement vertical au milieu. H. 0,402 ; L. 0,504 (vue) ; montage doré (H. 0,440 ; L. 0,540) ; inscription à la plume sur le montage bleu intermédiaire, en bas à gauche : 'Pierre Paul Prud'hon 1808'. Au verso inscription à la plume : 'Exquisse du tableau faite pour la salle/Du tribunal criminelle (corrigé) de Paris/fait par Pierre Paul Prud'hon en 1808 (raturé) /1808.'

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1804/1808

Données historiques

Historique de l'œuvre
Fossard (Blanc, 1845) ; don au peintre Léon Cogniet (1794-1880) ; sa vente, Paris, 20 avril 1872, n° 73, adjugé 900 (945) F au musée (L. 1886 a). Vu au récolement le 07/11/2018 en Réserve des pièces encadrées, marqué sur carton de fond de cadre (C35 Réserve des pièces encadrées, G. Masson et Ch. Winling).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cogniet, Léon
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1872

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Nouvelle réserve des pièces encadrées

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Prud'hon ou le rêve du bonheur
Etape :
The Metropolitan Museum of Art - The Cloisters, New York, Etats-Unis - 02 mars - 07 juin 1998
Organisée par : The Metropolitan Museum of Art - The Cloisters (New York, Etats-Unis)
- Le bruit des nuages
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 03 novembre 1992 - 01 février 1993
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France), Musée du Louvre (Paris, France)
- Le beau idéal ou l'art du concept : XCIVe exposition du Cabinet des dessins
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 17 octobre - 31 décembre 1989
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Prud'hon : La Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 15 mai - 01 septembre 1986
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
- Maîtres du blanc et noir au XIXè siècle : dessins du Musée du Louvre
Etape :
Musée des Beaux-Arts de Dijon, Dijon, France - 24 décembre 1975 - 11 janvier 1976
Organisée par : Musée des Beaux-Arts de Dijon (Dijon, France)
- Delacroix et le fantastique (de Goya à Redon)
Etape :
Musée national Eugène Delacroix, Paris, France - 01 avril - 31 octobre 1972
Organisée par : Musée national Eugène Delacroix (Paris, France)
- Dessins du musée du Louvre : Maîtres du blanc et noir au XIXème siècle
Etape :
Musée des Beaux-Arts de Rennes, Rennes, France - 15 janvier - 10 mars 1972
Organisée par : Musée des Beaux-Arts de Rennes (Rennes, France)
- Maîtres du blanc et noir au XIXe siècle de Prud'hon à Redon : XLIe exposition du Cabinet des dessins
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 01 décembre 1968 - 13 mai 1969
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- The romantic movement. Fifth exhibition to celebrate the Tenth anniversary of the Council of Europe
Etape :
Tate Gallery, Londres, Royaume-Uni - 10 juillet - 27 septembre 1959
Organisée par : The Art Council of Great Britain (Londres, Royaume-Uni)
- French Drawings from Fouquet to Gauguin
Etape :
The Art Council of Great Britain, Londres, Royaume-Uni - 02 février - 16 mars 1952
Organisée par : The Art Council of Great Britain (Londres, Royaume-Uni)
- Notice supplémentaire des Dessins, cartons, pastels et miniatures des diverses écoles, exposés, depuis 1869, dans les Salles du 1er étage au Musée national du Louvre
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
Dernière mise à jour le 07.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances