RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

Portrait en buste de Bonaparte, général en chef de l'armée d'Italie

1796/1797
Numéro d’inventaire
RF 28, Recto
Numéros de catalogues :
Inventaire Gros AJG 439
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.19, p.3
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Gros, Antoine-Jean Baron (1771-1835)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Portrait en buste de Bonaparte, général en chef de l'armée d'Italie
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Dans ce dessin, le profil de Bonaparte est rendu avec réalisme et restitue la détermination du héros de la première campagne d'Italie (1796-1797) à travers les traits caractéristiques de son aspect et de sa physionomie : le regard fixe encadré par des sourcils étroits, les lèvres fines et serrées, le nez aquilin et le menton prononcé, la chevelure courte sur le front et réunie en catogan sur la nuque. Dessinée avec rapidité à la plume et encre brune et rehaussée par des touches superposées de lavis gris librement appliquées, cette étude a été exécutée à partir d'une esquisse de plus petites dimensions, provenant de la collection de Jean- Baptiste Delestre (ArtCurial, Paris, 'Collection Gaston Delestre, Deux siècles de passion familiale', mercredi 22 mars 2017, n° 8). Celle-ci fut sans doute tracée lors d'une des brèves séances de pose que le général accorda à Gros pour que celui-ci commençât son portrait dès le lendemain de son arrivée à Milan, dans les premiers jours de décembre 1796. On sait en effet qu'après avoir été présenté le 5 décembre à Bonaparte par Joséphine, rencontrée quelques semaines auparavant à Gênes, le peintre reçut immédiatement la commande du portrait du général et se mit aussitôt au travail. Dès le 7 décembre, il écrivait à sa mère qu'il avait commencé le tableau et pensait le terminer dans les deux semaines suivantes, malgré le peu de disponibilité de son modèle, ce qui lui compliquait sensiblement la tâche. Fidèle à son objectif, Gros dut achever le portrait de Bonaparte au pont d'Arcole au cours du mois de décembre 1796 ou au début du mois suivant, quand le général, ayant désormais une preuve de son talent, le nom- ma membre de la Commission des Arts (7 janvier 1797). Le tableau était certainement achevé le 14 février, quand Claude Louis Berthollet écrivait à l'artiste pour lui demander de se rendre immédiatement à Bologne, sur ordre de Bonaparte, afin de prendre ses nouvelles fonctions au sein de la Commission, et d'apporter avec lui, à la demande de Joséphine, le portrait du général. C'est donc entre le 7 décembre 1796 et le 14 février 1797 qu'il faut situer l'exécution de ces dessins. L'encadrement en arrondi du dessin et la signature de l'artiste figurant en bas de la feuille pourraient indiquer qu'il s'agit ici d'un projet pour une médaille au portrait du général.
Pour une notice complète, voir Musée du Louvre, département des Arts graphiques, 'Inventaire général des dessins, école française : Antoine Jean Gros (1771-1835)', par Laura Angelucci, Paris, Louvre éditions / Mare & Martin, 2019, n° 439 (avec bibliographie antérieure).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,205 m ; L. 0,168 m
Matière et technique
Plume et encre grise, lavis gris, papier vergé. Lignes de chaînettes verticales (écartement irrégulier entre les lignes de chaînettes : entre 25 et 28 mm). Annoté en bas au milieu, à la plume : 'Bonaparte' ; en bas à droite, à la pierre noire : 'en Italie'. Signé en bas à gauche, en travers (tête-bêche) : 'Gros'. Collé en plein sur un montage du XIXe siècle.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1796/1797

Données historiques

Historique de l'œuvre
Peut-être vente après décès d'Antoine Jean Gros, Paris, 23 novembre 1835 et jours suivants, n° 110 : 'Portrait de Bonaparte à l'armée d'Italie ; dessin au lavis' - Frédéric Reiset (1815-1891) ; don au musée du Louvre en 1873 (L. 1886a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Reiset, Frédéric
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1873

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- 1796-1797 Da Montenotte a Campoformio : la rapida marcia di Napoleone Bonaparte, Rome, Museo Napoleonico, 04/02/1997 - 27/04/1997
- La Révolution française dans l'histoire, dans la littérature, dans l'art, Paris, Musée Carnavalet - Histoire de Paris, 31/05/1939 - 19/10/1942
- Troisième centenaire de l'Académie française, Paris, BnF - Site Cardinal de Richelieu, 13/06/1935 - 23/07/1935
- Les artistes français en Italie de Poussin à Renoir, Paris, Musée des Arts Décoratifs, 25/04/1934 - 10/07/1934
- Les Goncourt et leur temps, Paris, Musée des Arts Décoratifs, 21/06/1946 - 28/08/1946
- Abraham-Louis Breguet. L'horlogerie à la conquête du monde, Prangins, Musée National Suisse, 10/06/2011 - 19/09/2011
- Abraham-Louis Breguet. L'horlogerie à la conquête du monde, Zurich, Landesmuseum Zürich, 06/10/2011 - 08/01/2012
- Antoine-Jean Gros (1771-1835), dessins du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 27/06/2019 - 30/09/2019
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances