RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
RMN

Scène de l'histoire d'Hercule

RF 483, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 483, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
HDLS 66
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.19, p.44
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Peruzzi, Baldassare (1481-1536)
Ecole florentine

description

Dénomination / Titre
Scène de l'histoire d'Hercule
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Cette scène, destinée sans doute à un cycle mythologique, représente Hercule, après la mort de Cacus, devant Evandre. A rapprocher pour son style des fresques de la Villa Stati au Palatin, à Rome, et aujourd'hui conservées à New York (Metropolitan Museum of Modern Art) - voir Ch. L. Frommel, "Baldassarre Peruzzi als Maler und Zeichner", Vienne, 1967 n° 63.

M. Preti, "L'architecture à la Renaissance, une exploration de l'imaginaire", [à propos de la Chaire du Louvre, 'Peindre l'architecture', invitée : Sabine Frommel], dans 'Grande Galerie, Le Journal du Louvre', Automne 2020, n°52, p. 88-89, repr. p. 89.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,16 m ; L. 0,2 m
Matière et technique
encre brune;plume

Données historiques

Historique de l'œuvre
A.-Ch.-H. His de La Salle (L. 1333) ; Etats des dessins... His de La Salle..., n° 66 (B. Peruzzi) - Don en 1878 ; marque du Louvre (L. 1886a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1878

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Espace de découverte des techniques et des gestes - Dessins d'architecture
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 28 septembre 2020 - 25 janvier 2021
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances