Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
Environnement RMN
Autre RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage

L'Amour éveillant Psyché d'une de ses flèches

1526/1528
Numéro d’inventaire
RF 511, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
HDLS 94
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.19, p.45
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Giulio Romano (Giulio Pippi, dit aussi Jules Romain) (1499-1546)
Ecole romaine et ombrienne
(A.-Ch.-H. His de la Salle)

description

Dénomination / Titre
L'Amour éveillant Psyché d'une de ses flèches
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude préparatoire pour la lunette peinte l'extrémité gauche du mur ouest de la Sala di Psiche, située dans l'angle nord-est du Palazzo Te, à Mantoue (A. Belluzzi, 1998). Cette grande pièce, destinée aux banquets en l'honneur des hôtes, doit son nom à l'histoire d'Amour et Psyché, tirée de Métamphoses (ou « L'Âne d'or ») d'Apulée, peinte dans les compartiments de la voûte, dans les lunettes et sur deux des quatre murs de la salle. Elle fut peinte à fresque par Giulio Romano, Rinaldo Mantovano, Benedetto Pagni et Fermo Ghisoni entre 1526 et 1528. Les documents de paiement attestent aussi de la présence de Girolamo da Treviso et de Giovan Francesco Penni, actifs sur le chantier pendant une courte période (D. Ferrari, 1992). Le dessin représente Psyché envahie par un sommeil infernal après avoir ouvert le vase de beauté de Proserpine, que Vénus lui avait recommandé de rapporter scellé ; Amour, accourut à son secours, la réveille en la piquant doucement avec l'une de ses flèches (Apulée, Métamorphoses, VI, 20). A droite, légèrement en retrait par rapport à Psyché, l'esquisse rapide de Cerbère représente l'Enfer que la princesse venait de quitter au moment où elle fut victime de sa curiosité. L'étude arrêtée de la composition est conservée à Chantilly (musée Condé, inv. 79 (70) ; G. Bazin, 1983). Des copies ont été répertoriées dans le catalogue de vente de la collection Ellesmere ('Catalogue of the Ellesmere Collection', 1972)). Voir aussi les feuilles INV 3492 et 3676 du Louvre qui préparent les deux autres lunettes de ce même mur de la pièce. Voir aussi avec le dessin du Louvre INV 3495 en relation avec une lunette de la paroi est.
Bibliographie :
F. Hartt, 'Giulio Romano', 2 vol., New Haven, 1958, I, New Haven, 1958, p. 85, 126, 128, 141, 297 n° 172, repr. vol. II fig. 268 ;
A. Forlani Tempesti, 'Disegni italiani della collezione Santarelli sec. XV-XVIII', Florence, 1967, sous n° 32 ;
'Catalogue of the Ellesmere Collection, part II, Drawings by Giulio Romano and Other Sixteenth-Century Masters collected by Sir Thomas Lawrence', catalogue de vente (Londres, Sotheby's & Co., 5 décembre, 1972), sous nº 29 ;
E. Verheyen, 'The Palazzo del Te in Mantua, Images of Love and Politics', cat. exp. Baltimore et Londres, 1977, p. 117 ;
G. Bazin, in 'Raphaël au Musée Condé', cat. exp. Chantilly, Musée Condé, 1983, p. 25 n° 15 ;
R. Bacou, in 'Autour de Raphaël', cat. exp., Paris, Musée du Louvre, 1983-1984, n° 47 ;
D. Ferrrari, 'Giulio Romano. Repertorio di fonti documentarie', 2 vol., Mantoue, 1992, I, p. 245, 281) ;
A. Belluzzi, 'Palazzo, Te a Mantova / The Palazzo Te in Mantua', Modène, 1998, 2 vol. (Mirabilia Italiae, 8), II, p. 226, fig. 425 ;
J. Cox-Rearick, 'Giulio Romano : Master Designer ; an Exhibition of Drawings in Celebration of the Five Hundredth Anniversary of his Birth', cat. exp. New York, Leubsdorf Art Gallery, Hunter College of the City University of New York (CUNY), 1999, sous n° 17 (par C. Begley) et sous n° 44 (par E. Homberg-Pinassi) ;
U. Ficher Pace, 'Die italienischen Zeichnungen . Band 1, Bestandskatalog : Ehemalige Grossherzogliche und Staatliche Sammlung', Weimar, 2008, sous n° 367 ;
L. Angelucci, in 'Giulio Romano', Paris, 2012, par L. Angelucci et R. Serra, n°17 ;
L. Angelucci, dans 'Giulio Romano a Mantova "Con nuova e stravagante maniera", cat. exp. (Mantoue, Palazzo Ducale, 6 octobre 2019 - janvier 2020), sous la direction de L. Angelucci, R. Serra, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, P. Assmann, P. Bertelli avec la collaboration de M. Zurla, Complesso Museale Palazzo Ducale di Mantova, éd. Skira, Milan, 2019, n° 10.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,208 m ; L. 0,321 m
Matière et technique
Plume et encre brune, pierre noire. Trait d'encadrement à la plume et à l'encre brune. Doublé.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1526/1528

Données historiques

Historique de l'œuvre
Prov : Marquis de Lagoy (L. 1710), Pierre-Jean Mariette (L. 2097), Aimé-Charles-Horace - Etats des dessins... His de La Salle..., n°94 (Giulio Romano) - Don en 1878.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : His de la Salle, Aimé-Charles-Horace
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1878

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Autour de Raphaël : LXXXe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 24/11/1983 - 13/01/1984
- Notice des dessins de la collection His de la Salle exposés au Louvre, Paris, Musée du Louvre, 1881 - 1900
- Giulio Romano, Paris, Musée du Louvre, 08/10/2012 - 14/01/2013
- "Con nuova e stravagante maniera". Giulio Romano a Mantova, Mantoue, Palazzo ducale, 06/10/2019 - 06/01/2020
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances