Les armes de Léon X, soutenues par deux anges

Numéro d’inventaire
INV 11159, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 24727
MA 12598
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.5, p.246
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Pontormo (Jacopo Carrucci, dit Il) (1494-1555), attribué à
Ecole florentine

Anciennes attributions :
ANONYME ITALIEN XVIè s
LUCIANI Sebastiano

Propositions d'attributions :
FELTRINI Andrea di Cosimo
(T. et G. Thiem, 1961)
SOGLIANI Giovannantonio di Francesco, attribué à
(Roseline Bacou (note ms))
ROSSO FIORENTINO
(L. Berti, 1983)

description

Dénomination / Titre
Les armes de Léon X, soutenues par deux anges
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Montage annoté : 'fra Bartolomeo da San Marco'.
A rapprocher des armes du pape Léon X Médicis peintes à fresque par Pontormo entre 1513 et 1514 sur le porche en saillie de la SS. Annunziata, à Florence, aujourd'hui détruites (D. Cordellier, note ms au verso du montage). Peut-être à identifier comme une étude pour les armes de Léon X réalisées par Pontormo tout de suite après l'Annunziata au Château de Pontorme (près de Empoli), lieu de naissance de l'artiste (C. Monbeig Goguel, in 'L'officina della maniera. Varietà e fierezza nell'arte fiorentina del Cinquecento fra le due repubbliche, 1494-1530', Florence, Galleria degli Uffizi, 1996-1997, n° 62). Attribué à A. C. Feltrini par les Thiem (C. et G. Thiem, 'Andrea di Cosimo Feltrini und die Groteskendekoration der florentiner Hochrenaissance', in Zeitschrift für Kunstgeschichte, 24, 1961, p. 4). Peut-être de la main de G. A. Sogliani (R. Bacou, note ms au verso du montage). Plutôt de Rosso, pour les armes de Léon X peintes par l'artiste sur une lunette du cloître de' Servi de la SS. Annunziata en 1515 (L. Berti, 'Per gli inizi del Rosso Fiorentino', in Bollettino d'Arte, 1983, n° 18, p. 55-57).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,234 m ; L. 0,273 m
Matière et technique
Pierre noire sur papier beige. Traces de craie. Collé en plein.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de Saint-Morys ; écriture à la plume et encre brune au verso : les armoiries de Léon X de / la maison de Médicis soutenue / par deux anges ; au crajon / noir sur papier bistré - Saisie des biens des Emigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 ; marque du Louvre (L.1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1694, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Numéro : 12598.Idem & Maîtres divers /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 12. Désignation des sujets : Cent cartons et feuilles dont trois cartons à deux dessins. 103 nombre de dessins qui sont dans chaque paquet Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD41
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d’acquisition
Saisie des Emigrés
Date d’acquisition
1793

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- L'officina della maniera : Varietà e fierezza nell'arte fiorentina del Cinquecento fra le due repubbliche 1494-1530, Florence, Galleria degli Uffizi, 28/09/1996 - 06/01/1997
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances