Enfant nu, de dos, devant un écusson

INV 12064, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 12064, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 3944
MA 3742
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.5, p.401
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
TASSI Agostino (1580-1644)
Ecole romaine et ombrienne
(Françoise Viatte)

Anciennes attributions :
ANONYME ITALIEN fin XVIè s
Ecole romaine et ombrienne
Franco Battista (1510-1561)
Ecole romaine et ombrienne

Propositions d'attributions :
BUONTALENTI Bernardo (vers 1523-1608), entourage de
Ecole romaine et ombrienne
(C. Monbeig Goguel)

description

Dénomination / Titre
Enfant nu, de dos, devant un écusson
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
F. Viatte (Musée du Louvre, Cabinet des dessins, Réserve des grands formats, fichier de reclassement) le met en rapport avec le dessin du Louvre Inv. 1227 qui est la première pensée pour la grande frise de la Sala Regia au Quirinale (Rome, Palazzo del Quirinale).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,102 m ; L. 0,048 m
Matière et technique
Plume et encre brune, pinceau et lavis gris sur traits à la sanguine. Collé en plein.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.3, p.485, chap. : Ecole vénitienne, carton 33. (...) Numéro : 3742. Nom du maître : Franco, Batista (dit le Semoleo). Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 24. Désignation des sujets : Un enfant vu par le dos. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 10,5 x L. 5cm. Origine : Collection nouvelle.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD35

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances