Enée tuant Mézence

INV 18088, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 18088, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 27293
MA 12623
Numéros de catalogues :
Inv. français, t. XIII B 866
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.7, p.477
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANONYME ITALIEN fin XVIIè s
Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

Anciennes attributions :
ANONYME ITALIEN fin XVIIè s
Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

Propositions d'attributions :
PARROCEL Joseph Ignace François (1704-1781)
Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

description

Dénomination / Titre
Enée tuant Mézence
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Classé parmi les dessins anonymes italiens de la fin du XVIIe siècle, cette composition sur un sujet rare peut être rendue à Joseph-Ignace-François Parrocel. La signature qui y figurait a été grattée mais les initiales paraissent encore lisibles ; on peut les comparer à celles figurant sur les n° Inv. 32 257 ('Ixion'), Inv. 32 269 ('Vieillard et jeune fille') ou encore Inv. 32 270 ('Chinea'). L'écriture qui précise au verso du montage le sujet de ce dessin présente des caractères comparables à ceux utilisés pour indiquer le sujet du 'Sauveur sur lea montagne...' (Inv. 32 259), de l''Adam et Eve' (Inv. 32 275.) La facture est proche de celle utilisée par J.-I.-F. Parrocel lorsqu'il emploie un lavis aussi sombre ; ce dessin est très comparable à 'Vénus portant secours à Enée blessé' (Inv. 32 256). 'Enée tuant Mézence' fut un sujet rarement traité au XVIIIe siècle ; Antoine Coypel ne l'a pas utilisé pour la décoration de la Galerie d'Enée au Palais-Royal, où il fit figurer le sujet, assez voisin, de la 'Mort de Turnus' (Garnier, 1989, p. 174-175, n° 133, fig. 456 et dessins n° 539-542, fig. 457-460). La scène ici représentée est tirée du livre X de 'L'Enéide' de Virgile. [...] La facture de cette composition évoque 'Vénus portant secours à Enée blessé' (Inv. 32 256) [...] ces compositions pourraient avoir été conçues en suite.' (J.-F. Méjanès, Musée du Louvre, Cabinet des dessins - Inventaire Général des dessins français, Lettre P, Paris, 1997, n° 866, p. 210-211.)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,204 m ; L. 0,212 m
Matière et technique
Plume et encre brune, lavis brun, sur traits à la pierre noire et papier beige. Traits d'encadrement à la plume et encre brune en bas à droite, prolongés sur le carton de montage. Trace de signature effacée en bas à droite sur le papier d'oeuvre, en dehors du trait d'encadrement, à la plume et encre brune : 'J.F.P. (?)'. Collé en plein. Inscription au verso, à la plume et encre brune : 'enee tue mezence roy des latin [sic] qui luy demande que du moins après sa mort / il luy accorde la sépulture'.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Ch.-P. de Saint-Morys ; saisie des émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797 (L 1886).
Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1697, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Numéro : 12623.Idem & Maîtres divers /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 37. Désignation des sujets : Cent cartons et feuilles. 100 nombre de dessins qui sont dans chaque paquet Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD41
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d’acquisition
Saisie des Emigrés
Date d’acquisition
1793

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.
Dernière mise à jour le 15.10.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances