Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo L. Chastel
Autre Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo L. Chastel
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola

Ariane endormie à Naxos est abandonnée par Thésée

INV 18302, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 18302, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 33784
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.7, p.514
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANONYME ITALIEN fin XVIIIè s
Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

description

Dénomination / Titre
Ariane endormie à Naxos est abandonnée par Thésée
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Tableau central de la voûte de la galerie 14, dite à voûte bipartite, de la Domus Aurea à Rome. Thésée s'enfuit protégé par Arès et Ariane est veillée par un faune ou satyre. La bordure de grotesques se compose de dauphins, de sphinges sur des candélabres, de cornes d'abondance et d'autres 'rinceaux peuplés'. (Cat. Roma, Domus Aurea, FMR, 1998, repr. 36).
Description de l'album :
Acquis en décembre 1841 par la Direction des Musées Royaux, au moment de la vente et de la dispersion de la collection du baron Louis Salomon Roger (1765 - 1841). Il contient soixante planches gouachées montées sur de grands feuillets bleus. Son titre complet est inscrit sur la planche servant de frontispice - Vestigia delle Terme di Tito e loro interne pitture - .

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,553 m ; L. 0,589 m
Matière et technique
Gouache et traces de pierre noire.

Données historiques

Date d’acquisition
1841

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des grands albums
Album des Bains de Titus
Folio 5rapporté sur onglet

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.
Dernière mise à jour le 03.11.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances