Ange tenant la lance et le porte-éponge

vers 1660
Numéro d’inventaire
INV 18432, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 35402
MI 13
Numéros de catalogues :
Inv. Ecole espagnole k 89
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.7, p.551
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Murillo, Bartolomé Esteban (1617-1682)
Ecole espagnole

description

Dénomination / Titre
Ange tenant la lance et le porte-éponge
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Ce dessin appartient à la série des anges portant les instruments de la Passion (Inv. 18430 à 18438) qui provient de l'importante collection de peintures et de dessins réunie par l'amateur anglais Franck Hall Standish (1799-1840) pendant son séjour en Andalousie. Cette suite de neuf dessins est complétée par l''Ange tenant le voile de Véronique' ou 'Ange portant le Saint Suaire' (Bayonne, musée Bonnat). L'hypothèse selon laquelle ces dessins préparaient une série peinte n'est pas encore vérifiée, mais semble probable. L'éponge imbibée de fiel et la lance sont les instruments des deux dernières tortures infligées au Christ sur la Croix. (L. Boubli et A. E. Pérez Sanchez, dans cat. exp. Dessins espagnols : Maîtres des XVIe et XVIIe siècles, Paris, Musée du Louvre, 1991, n° 93). (L. Boubli, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles, Paris, 2002, RMN, n° 89, p. 98, 100, 101). Sept autres dessins sont éparpillés dans divers lieux : un au musée Bonnat (Bayonne), deux au Folkestone Museum and Art Gallery, deux à la Kunsthalle de Hambourg et enfin deux autres dans des collectiobns privées. Lire aussi J. Brown, 'Murillo, virtuoso draftsman. Catalogue raisonné of the drawings', Yale University Press, 2012, n° 38, 45

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,216 m ; L. 0,152 m
Matière et technique
Plume, encre brune, lavis d'encre brune, sur esquisse à la pierre noiren sur papier beige. Traces d'encadrement à la sanguine et à partiellement à la pierre noire. Annotation à la plume et encre brune, en bas à droite : 'B. Morillo f'. Contrecollé. Usures et traces de frottement sur toute la surface.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1660

Données historiques

Historique de l'œuvre
Séville, J.I. de Espinosa y Tello Guzman, 3e comte del Aguila - J.B. Williams - F.H. Standish ; légué à Louis-Philippe en 1841 - Louis-Philippe, vente, Paris, 6 décembre 1852, n° 607, p. 62 - Acquis par le musée du Louvre ; marque du musée (L. 1886 a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Louis-Philippe, biens privés
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1852

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Bartolome Esteban Murillo [1617-1682], Londres, Royal Academy of Arts, 15/01/1983 - 27/03/1983
- Murillo dans les musées français, Paris, Musée du Louvre, 16/06/1983 - 24/10/1983
- Dessins espagnols : maîtres des XVIe et XVIIe siècles, Paris, Musée du Louvre, 18/04/1991 - 22/07/1991
- Siècle d'Or - Siècle des Lumières, Paris, Musée du Louvre, 12/07/2007 - 15/10/2007
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances