Notre-Dame du Rosaire avec saint Dominique de Guzmán et saint Vincent Ferrier

Numéro d’inventaire
INV 18484, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
MI 66
NIII 35455
Numéros de catalogues :
Catalogue raisonné des enluminures (cabinet des dessins) ENL 176
Inv. Ecole espagnole k 179
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.7, p.562
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANONYME ESPAGNOL XVIè s
Ecole espagnole

description

Dénomination / Titre
Notre-Dame du Rosaire avec saint Dominique de Guzmán et saint Vincent Ferrier
Initiale H découpée dans un livre de choeur
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Cette enluminure et l'Inv. 18491 appartient à une importante production d'ornementation de livres de choeur. Cette production spécifiquement andalouse commença en Espagne au début du XVe siècle, notamment à Séville. (...) Les deux enluminures du Louvre proviennent probablement des principaux centres de production de l'enluminure andalouse au XVIe siècle, c'est-à-dire Séville, Grenade, Jaen, Cordoue et Cadix. Cette miniature présente une iconographie syncrétisant la représentation de l'Immaculée Conception et celle de la Madone du Rosaire entourée de deux saints dominicains, le saint patron de l'ordre et saint Vincent Ferrier. Elle pourrait provenir d'un livre consacré dans un édifice dominicain, ou destiné plus spécialement à l'histoire de l'ordre des Dominicains et consacré aux fêtes de l'Immaculée Conception. Son caractère archaïsant reflétait une tendance plus générale du règle de Philippe III (1598-1621), ce qui permettrait de la dater du premier quart du XVIIe siècle (comm. écr. de Javier Docampo). (...) Comme la suivante (Inv. 18491), cette miniature ne paraît pas ouvrir un chapitre du livre de choeur car aucune note de musique ni aucune portée ne sont visibles sur les deux côtés. (...) Il est possible, pour cette miniature en tout cas, qu'elle constituait la page de garde du livre de choeur (communication orale de François Avril), (...).' (L. Boubli, 'Musée du Louvre, Inventaire Général des dessins de l'Ecole espagnole, XVIe-XVIIIe siècles', Paris, 2002, n° 179, p. 154). Voir aussi: Javier Docampo, dans 'Les enluminures du Louvre, moyen âge et Renaissance', catalogue raisonné sous la direction scientifique de François Avril, Nicole Reynaud et Dominique Cordellier, assistés de Laura Angelucci et Roberta Serra, Paris, 2011, n° 176 (avec bibliographie antérieure).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,322 m ; L. 0,267 m
Matière et technique
Enluminure sur parchemin. Or bruni (sur les auréoles).La miniature (H. 152 mm ; L. 115 mm) se trouve à l'intérieur de la lettre. Tout autour, une série d'ornements géométriques et végétaux. Date dans la marge inférieure : 1582. Sur le côté gauche, extrémités de 2 portées musicales de 5 lignes rouges, différentes de celles en usage pour la notation musicale dans le reste de l'Europe qui sont de 4 lignes. Le long du bord inférieur, une ligne rouge appartenant à une autre portée.


Restauré en 2000

Données historiques

Historique de l'œuvre
Horace de Salviac, comte de Viel-Castel (1802-1864) ; don en 1854.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Salviac, Horace de, comte de Viel-Castel
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1854

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Dessins espagnols de la Renaissance au Siècle des lumières dans les collections du musée du Louvre, Paris, Musée du Louvre, 15/01/2003 - 24/02/2003
Dernière mise à jour le 05.10.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances