Femme demi-nue assise ; reprise de la jambe et draperie

vers 1656
Numéro d’inventaire
INV 28395, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 11457
MA 10501
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 8098
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.15
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Femme demi-nue assise ; reprise de la jambe et draperie
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude pour 'Le Sacrifice d'Iphigénie' peint par Le Brun, en 1656, pour une des chambres de l'hôtel de Pomponne de Bellièvre. Le tableau est perdu, mais une gravure, éditée par Crépy, est conservée au cabinet des Estampe de la Bibliothèque nationale de France. Les études pour 'Le Sacrifice d'Iphigénie' sont à rapprocher de 'La Descente du Saint-Esprit', tableau pour le maître-autel de la chapelle du séminaire de Saint-Sulpice, commandé par M. Olier. 'Etude pour la figure de Diane dans une attitude proche de la version définitive, à l'exception de la main gauche qui, dans la peinture, tient le collier de la biche qu'elle s'apprête à substituer à Iphigénie. La jambe gauche de la figure, dont le pied est coupé par la marge du papier, est reprise en haut. La draperie qui couvre l'épaule de Diane est recherchée séparémment, en haut à droite de la feuille. Les formes rondes de cette figure féminine laissent apparaître la persistance de l'influence de Vouet. Le dessin sera utilisé par Le Brun pour représenter Diane à la voûte du Grand Salon ovale de Vaux-le-Vicomte, où elle symbolise la planète Lune.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 1637, p. 453)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,299 m ; L. 0,443 m
Matière et technique
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Bords irréguliers.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1656

Données historiques

Historique de l'œuvre
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphe de Jean Prioult (L. 2953) au verso ; marque du musée (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1309, chap. : Ecole française, carton 111. (...) Num¿ro : 10501. Nom du ma¿tre : Le Brun, Charles. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 395 à 602 compris. D¿signation des sujets : Etudes diverses de Le Brun, pour ses tableaux. Origine : Collection ancienne. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : Vu au crayon#1 à 203 et 4 qui sont bis à l'encre / à côté du n° Morel d'Arleux#trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître. Cote : 1DD39 Note relative ¿ la saisie informatique : Désignation des sujets : la technique, précisée dans la notice n° 10499, concerne en fait les notices n° 10499 à 10501..
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d’acquisition
Saisie royale
Date d’acquisition
1690

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances