Deux cavaliers nus

vers 1665/1673
Numéro d’inventaire
INV 28701, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 11763
MA 10502
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 6414
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.59
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Deux cavaliers nus
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude pour 'La Bataille de Porus', tableau non exécuté, illustrant l'Histoire d'Alexandre. Verdier a peint un tableau d'après la pensée de Le Brun, en vue de la suite de tapisseries de 'L'Histoire d'Alexandre' exécutées aux Gobelins. Plusieurs planches ont été gravées, par J. Audran, présentant des figures vêtues, et par J.-H. Martin (BnF, est., Da 36, fol. 44), présentant les figures nues, comme dans l'ébauche de Le Brun, aujourd'hui disparue. Le succès des 'Reines de Perse' - peint par Le Brun à la demande de Louis XIV, à Fontainebleau, en 1660-1661 - incite l'artiste à entreprendre un grand cycle sur la vie d'Alexandre, il réalise plusieurs toiles entre 1665 et 1673. Le Louvre conserve plus de deux cents dessins relatifs aux peintures et projets de 'L'Histoire d'Alexandre'. 'A gauche, étude pour un guerrier à cheval qui se tient, au second plan à gauche, près d'un cavalier indien brandissant un étendard. Tête nue, ici, il portera un casque dans le projet d'ensemble. A droite, étude pour un cavalier sonnant de la trompette ; il est proche de celui qui apparaît derrière Clitus dans 'Le Paysage du Granique' (Inv. 29184), mais, par le style, ce dessin se rattache plutôt à la 'Bataille de Porus'. Le Brun, délaissant cette réminiscence, modifiera le geste du sonneur qui sera vu de dos, la tête tournée à gauche (Inv. 29705).' (Beauvais, Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, 2000, n° 1946, p. 529)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,296 m ; L. 0,446 m
Matière et technique
Sanguine, avec rehauts de craie blanche, sur papier beige. Bords irréguliers avec lacunes. Dessin restauré.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1665/1673

Données historiques

Historique de l'œuvre
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1309, chap. : Ecole française, carton 112. (...) Num¿ro : 10502. Nom du ma¿tre : Idem & Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 603 à 870 compris. D¿signation des sujets : Etudes de Le Brun, pour différens tableaux, faites au crayon rouge et blanc, et parmi, quelques unes aux crayons noir et blanc. Aucune n'est collée. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître#268 Cor au crayon#268 Cor au crayon#Cor au crayon. Cote : 1DD39
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d’acquisition
Saisie royale
Date d’acquisition
1690

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- L'histoire d'Alexandre, Paris, Musée du Louvre, 27/10/2000 - 05/02/2001
- Charles Le Brun, Premier Directeur de la Manufacture Royale des Gobelins, Paris, Manufacture des Gobelins - Mobilier national, 06/06/1962 - 30/10/1962
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances