Trois hommes, deux casqués à mi-corps, le troisième étendu à terre

vers 1685/1686
Numéro d’inventaire
INV 28837, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 11899
MA 10502
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 6395
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.78
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Trois hommes, deux casqués à mi-corps, le troisième étendu à terre
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude pour le décor du cintre de la Hollande du salon de la Guerre, au château de Versailles, peint par Le Brun en 1685-1686. Ce salon fait pendant au salon de la Paix. Le programme iconographique s'opposant d'un salon à l'autre, se déploie sur les deux calottes, les voussures et des cintres. La France est représentée dans les deux calottes. Le Louvre conserve une centaine d'études de Le Brun concernant les deux salons, ainsi qu'un dessin de J.-B. Massé représentant le cintre (Inv. 30930). Il existe une gravure de N.H. Tardieu père (BnF, est., AA5 ; cuivre à la Chalcographie, n° 1059), d'après le dessin de Massé. 'Etude pour trois soldats, à gauche de la Hollande, tels qu'ils étaient prévus dans la version intermédiaire du cintre (Inv. 27648bis). Le soldat étendu à terre sera remplacé, dans la peinture, par une ancre et des marchandises près du vaisseau. La facture de ce dessin, un peu mou dans les traits du visage des soldats, fait penser à un travail de l'atelier, probablement repris partiellement par Le Brun, notamment pour la jambe et la draperie du soldat à terre. La même impression de coexistence de plusieurs mains se dégage d'un autre dessin pour la même composition (Inv. 29324).' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 992, p. 290)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,295 m ; L. 0,434 m
Matière et technique
Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, sur papier gris-beige. Bords irréguliers.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1685/1686

Données historiques

Historique de l'œuvre
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.7, p.1309, chap. : Ecole française, carton 112. (...) Numéro : 10502. Nom du maître : Idem & Le Brun, Charles /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 603 à 870 compris. Désignation des sujets : Etudes de Le Brun, pour différens tableaux, faites au crayon rouge et blanc, et parmi, quelques unes aux crayons noir et blanc. Aucune n'est collée. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon#trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître#268 Cor au crayon#268 Cor au crayon#Cor au crayon. Cote : 1DD39
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d’acquisition
Saisie royale
Date d’acquisition
1690

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances