Alexandre tranchant le noeud gordien

vers 1665/1673
Numéro d’inventaire
INV 29503, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 12576
MA 10516
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 6369
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.177
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690)
Ecole française

Propositions d'attributions :
LE BRUN Charles, atelier de
(L. Beauvais, 2000)

description

Dénomination / Titre
Alexandre tranchant le noeud gordien
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude pour 'Alexandre tranchant le noeud gordien' (tableau non réalisé). Alexandre, entré à Gordion, capitale de la Phrygie, visite le temple de Jupiter. Le conquêrant aperçoit le chariot de Gordius, père de Midas. Une prédication annonçait que celui qui réussirait à dénouer le joug du chariot se rendrait maître de l'Asie. Alexandre, ayant tenté en vain de le dénouer, le coupa avec son épée. Le succès des 'Reines de Perse' - peint par Le Brun à la demande de Louis XIV, à Fontainebleau, en 1660-1661 - incite l'artiste à entreprendre un grand cycle sur la vie d'Alexandre, il réalise plusieurs toiles entre 1665 et 1673. Le Cabinet des dessins du Louvre conserve plus de deux cents dessins relatifs aux peintures de 'L'Histoire d'Alexandre'. 'Ce dessin n'est pas de la main de Le Brun. La scène paraît avoir été calquée à la pierre noire et, pour trois des personnages dont Alexandre, les contours sont repris à la pierre noire, d'une manière très schématique. La composition dont le dessin original semble perdu est, selon Nivelon, le premier tableau envisagé par Le Brun, après 'Les Reines de Perse', dans la série de 'L'Histoire d'Alexandre'. (...).' (Beauvais, Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, 2000, n° 1895, p. 514)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,261 m ; L. 0,421 m
Matière et technique
Pierre noire, sur papier beige.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1665/1673

Données historiques

Historique de l'œuvre
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.7, p.1311, chap. : Ecole française, carton 114. (...) Numéro : 10516. Nom du maître : Le Brun, Charles. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 1440 à 1502 compris. Désignation des sujets : Croquis et esquisses de compositions, au crayon. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : 62 Vu au crayon#trait oblique / à l'encre / à droite du nom du maître. Cote : 1DD39
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d’acquisition
Saisie royale
Date d’acquisition
1690

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Alexander The Great in European Art, Thessalonique, Institute for Mediterranean Studies, 22/09/1997 - 11/01/1998
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances