La Bataille de Constantin contre Maxence

Numéro d’inventaire
INV 29876, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 32303
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 5953
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.232
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
La Bataille de Constantin contre Maxence
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude pour 'La Bataille de Constantin contre Maxence', commandée par le cardinal Mazarin. Le tableau n'a pas été réalisé, seule une esquisse peinte de la partie droite a été exécutée (musée de Château-Gontier). Une gravure de l'ensemble de la composition, par G. Audran, 1666, est conservée au cabinet des Estampes à la Bibliothèque nationale de France (cuivre à la Chalcographie, n° 1003). La composition s'inspire de la fresque de Raphaël, pour la salle de Constantin au Vatican. 'Ce grand dessin a été acquis, par le musée royal en 1822, comme un dessin original de Le Brun (Lettre du 22 mai 1822) du comte Forbin à Morel d'Arleux, confirmant l'entrée du dessin au musée royal). Toutefois, l'inventaire de 1815-1824 notait qu'il s'agissait d'une composition différente de celle qui a été gravée par G. Audran. Par la suite, une erreur de Guiffrey et Marcel, dans leur inventaire de 1913, a pu faire croire que le dessin était une copie d'après l'oeuvre de Raphaël dont une reproduction était publiée sous le numéro correspondant (5953). Le dessin est probablement de la main de Le Brun, mais sa place dans la genèse de l'oeuvre est difficile à préciser. En effet, si dans la partie centrale quelques éléments silmilaires à la gravure d'Audran peuvent être reconnus, les parties gauche et droite sont fort différentes.' (Beauvais, Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 1666, p. 461, 462)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,735 m ; L. 1,9 m
Matière et technique
Pierre noire, avec rehauts de blanc, sur plusieurs morceaux de papier beige réunis. Restauré en 2007

Données historiques

Historique de l'œuvre
Henry Laurent. Acquis par le musée royal, le 22 mai 1822.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Laurent, Henry
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1822

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Nouvelle réserve des pièces encadrées

Expositions

- Notice des dessins, cartons, pastels, miniatures et émaux exposés dans les salles du 1er et 2ème étage au musée national du Louvre [Ecole française de Aubry à Leprince], Paris, Musée du Louvre, 1869 - 1900
- Notices des dessins placés dans les Galeries du Musée Royal, au Louvre [Ecole française et Ecole du nord], Paris, Musée du Louvre, 1838 - 1866
- Konstantin der Grosse, Trier, Städtisches Museum Simeon Stiff, 02/06/2007 - 30/08/2007
Dernière mise à jour le 05.02.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances