Télécharger
Suivant
Précédent

Victoire ailée

vers 1674/1679
INV 29936, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 29936, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 34767
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 5779
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.245
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Victoire ailée
Description / Décor
Commentaire :
Etude pour le décor de la voussure de l'escalier des Ambassadeurs du château de Versailles, 1674-1679. L'escalier fut détruit, sur ordre de Louis XV, en 1752. Plusieurs gravures du décor ont été réalisées par Etienne Baudet (cuivres à la chalcographie, nos 1007 à 1013), par C. Simonneau l'Aîné (BnF, est., AA5) et par L. Surugue, (BnF, est., Ed. 96a, cuivres à la Chalcographie, nos 1014 à 1017). Le décor de la voussure présente différentes figures encadrées par des termes, participant à l'exaltation des vertus royales - parmi elles : Apollon, Minerve, Hercule et les Muses - et aux quatre angles une figure symbolisant un des quatre continents et une proue de navire, de part et d'autre de laquelle sont placés des esclaves, des victoires ailées, des guirlandes et des trophées. Des cartons à l'échelle de l'oeuvre finale représentant les Victoires, ainsi qu'un grand nombre d'études de petit format sont conservés au Louvre. 'Carton pour la Victoire de gauche, dans l'angle de l'Afrique. La figure est dans le sens de la version finale, rétabli par la contre-épreuve de l'étude de petit format (Inv. 28643 et 28973). Comme pour les autres cartons, Le Brun change de technique et de style quand il passe à l'échelle de l'oeuvre définitive ; la pierre noire trace les contours d'un trait large et vigoureux, le volume étant modelé par des hachures espacées.' (Beauvais, Louvre, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, 2000, n° 405, p. 142, 143)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 1,89 m ; L. 1,52 m
Matière et technique
Pierre noire, avec rehauts de craie blanche, sur plusieurs morceaux de papier beige réunis. Traits repassés au stylet. Contours irrégulièrement découpés. Marouflé sur toile. Restauré en 1995

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1674/1679

Données historiques

Historique de l'œuvre
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Date d’acquisition
1690

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Centre de Conservation du Louvre

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Index

Collections

Expositions

- Charles Le Brun. Le peintre du Roi-Soleil
Etape :
Louvre-Lens, Lens, France - 18 mai - 29 août 2016
Organisée par : Louvre-Lens (Lens, France)
- Cartons et dessins de Le Brun
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 21 janvier - 27 mai 1998
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Le Brun : accrochage
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 27 juin - 27 août 1995
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Charles Le Brun 1619-1690 : Le décor de l'escalier des Ambassadeurs à Versailles
Etape :
Château de Versailles, Versailles, France - 19 novembre 1990 - 10 février 1991
Organisée par : Château de Versailles (Versailles, France)
- Musée d'Art et d'Essai. Présentations temporaires d'oeuvres du Louvre : cartons des XVIe et XVIIe siècles
Etape :
Palais de Tokyo, Paris, France - 07 mars - 07 juin 1978
Organisée par : Palais de Tokyo (Paris, France)
- Notice des dessins, cartons, pastels, miniatures et émaux exposés dans les salles du 1er et 2ème étage au musée national du Louvre [Ecole française de Aubry à Leprince]
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
Dernière mise à jour le 15.06.2024
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances