Dix-huit chapiteaux

vers 1671
Le Brun, Charles, école de
Numéro d’inventaire
INV 30265, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 13027
MA 10726
Numéros de catalogues :
Guiffrey et Marcel G 8239
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.12, p.304
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Le Brun, Charles (1619-1690), école de
Ecole française

Propositions d'attributions :
LE BRUN Charles, atelier de
(L. Beauvais, 2000)

description

Dénomination / Titre
Dix-huit chapiteaux
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Après la construction de la colonnade dans l'aile orientale du Louvre, le raccordement des terrasses de la nouvelle aile aux combles déjà construits est assuré par l'élévation d'un second étage, côté cour Carrée, pour terminer la partie haute. Pour le décor, Colbert ouvre un concours en 1671 pour la création d'un nouvel ordre français. Les projets sont tous rejetés et la couverture de la cour Carrée reste inachevée. Le Brun réutilise son projet pour la Grande Galerie de Versailles. Le Louvre conserve 8 dessins en rapport avec ce projet (Inv. 30265, 30264, 30280, 30266, 30262, 30251, 30250 et 30302), parmi eux, deux ont été exécuté par un dessinateur expérimenté et sont en rapport avec la gravure de S. Leclerc. 'Feuille d'étude de dix-huit chapiteaux correspondant aux projets pour l'ordre français. Il s'agit probablement du regroupement, par un collaborateur de l'atelier, des recherches de Le Brun, pour le concours organisé par Cobert. Les motifs les plus variés sont proposés. Le schéma de base est un chapiteau composite mais la corbeille feuillagée est ornée dans sa partie supérieure de dauphins, coqs, sphinges, Amours, Cornes d'abondance, satyres ou Vénus debout sur une coquille. Au milieu du tailloir, la rose fait place à une couronne de palmes, une fleur, une tête ou tout autre ornement.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome II, Paris, RMN, 2000, n° 2683, p. 776).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,597 m ; L. 0,447 m
Matière et technique
Plume et encre noire, sur esquisse à la pierre noire. Pliure horizontale au milieu, trois pliures verticales.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1671

Données historiques

Historique de l'œuvre
Atelier de Le Brun. Entré dans les collections royales en 1690 ; paraphes de Jean Prioult (L. 2953) au verso, de Claude Delamotte (L. 478) et de Jules Robert de Cotte (L. 1963) ; marque du musée (L. 1886).

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.7, p.1335, chap. : Ecole française, carton 117. (...) Num¿ro : 10726. Nom du ma¿tre : Idem & Le Brun, Charles /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : C 1 à C 109 compris. D¿signation des sujets : Dessins d'architecture de différens monumens faits ou projetés : ils sont pour la plupart à la plume, sans être collés. On y voit des plans, des coupes des élévations, et des détails d'architecture. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD39
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d’acquisition
Saisie royale
Date d’acquisition
1690

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances