RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

Huitième vue de Blois

Vers 1764
Numéro d’inventaire
INV 32330, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 33941
Numéros de catalogues :
Inv. français, t. XIII B 986
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.13, p.223
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
PERIGNON Nicolas (1727-1782)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Huitième vue de Blois
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Pérignon demeure de nos jours un artiste peu connu et dont l'¿uvre reste à étudier. On sait qu'il est agréé à l'Académie royale de peinture et de sculpture en juin 1774, que quelques semaines plus tard il y est reçu en tant que « peintre dans le genre des vues et des paysages » et qu'il expose aux Salons entre 1775 et 1781. Il voyage en Suisse en 1776 et en Italie en 1778. Sa double formation de peintre et d'architecte, très typique des paysagistes de l'époque, est à l'origine des ses vues et panoramas où la vision libre de la nature semble réglementée par un trait précis et mesuré. Cette feuille fait partie d'une série de dix dessins consacrée au domaine de Ménars, dans le Val de Loire. Elle fut commanditée à Pérignon par le Marquis de Marigny, héritier des lieux en 1764 par legs de la Marquise de Pompadour, sa s¿ur. Elle se compose de deux groupes distincts de vues. Dans le premier, constitué de quatre feuilles, les vues, réalisées avec les instruments du dessin, ont le caractère technique d'un relevé topographique et fixent avec précisions l'état du château au temps de Madame de Pompadour. Dans le deuxième, qui compte six feuilles dont celle exposée ici, les dessins, sans doute réalisés à main levée, ont l'aspect de vues plus librement exécutées et montrent les transformations apportées par le Marquis de Marigny au domaine de Ménars. Dans cette feuille de format allongé, Pérignon nous offre un panorama de la ville de Blois, au sud du château de Ménars. On y reconnaît dans le fond le pont en dos d'âne construit par Jacques Gabriel entre 1716 et 1724 et à droite la Cathédrale Saint Louis précédée de l'ancien palais épiscopal de la ville. Malgré la précision topographique du lieu, l'attention du peintre semble se porter plutôt au rendu de la lumière du soir et des rides qui animent avec douceur la surface de la Loire savamment éclairée ainsi qu'à la restitution vive du lieu, avec la barque de pêcheurs au milieu du fleuve et les oiseaux qui volent dans le ciel et au fil de l'eau' (Laura Angelucci dans cat. exp. Voyager et dessiner : Dessins du Musée du Louvre et du musée d'Orsay, 1580-1900, par C. Loisel, L. Angelucci, F. Joulie, I. Julia, N. Lemoine-Bouchard, Ch. Leribault, Moscou, Galerie Tretiakov, 21 septembre - 14 novembre 2010, n° 13 - catalogue publié en langue russe).
Voir aussi : Jean-François Méjanes, dans 'French Landscape: Drawings and Sketches of the Eighteenth Century' sous la direction de Roseline Bacou, Londres, British Museum, 1977, sous n° 66 ; Jean-François Méjanes, dans Le paysage en Europe du XVIe au XVIIIe siècle, par Catherine Legrand, Jean-François Méjanès, Emmanuel Starcky, Paris, Musée du Louvre, 1990, sous n° 114 ; Madeleine Pinault-Sorensen, dans 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay. Inventaire général des Dessins, Ecole française XIII : de Pagnest à Puvis de Chavannes', sous la direction de Catherine Legrand, Paris, 1997, n° 986.
Nathalie Lemoine-Bouchard, Les peintres en miniature actifs en France, 1650-1850, Les éditions de l'Amateur, 2008, p. 414, cité p. 414

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,122 m ; L. 0,313 m
Matière et technique
Plume et encre brune, aquarelle et gouache sur deux feuilles de papier assemblées. Trait d'encadrement à la plume et à l'encre noire.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1764

Données historiques

Historique de l'œuvre
J. Marchand, graveur et peintre de fleurs qui le tenait de son beau-père, ancien intendant du domaine de Ménars ; acquis en 1844 (Archives du Louvre D6 5 avril 1844) ; marque du Louvre (L.1886a). Inscription au verso du montage, à la plume et encre noire : 'L. P. 5893'. (L 1886 a).
Annotation sur le montage en bas à droite, à la plume et encre noire : 'Par Perignon' ; à droite : '8eme vues de Blois'.
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1844

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Voyager et dessiner. Dessins du musée du Louvre et du musée d'Orsay, Moscou, Galerie Tretiakov, 21/09/2010 - 14/11/2010
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances