RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

La bastonnade donnée sur la plante des pieds à un homme couché à terre

PICART Bernard, attribué à
Numéro d’inventaire
INV 32380, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 27364
MA 12624
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.13, p.234
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
PICART Bernard (1673-1733), attribué à
Ecole française

description

Dénomination / Titre
La bastonnade donnée sur la plante des pieds à un homme couché à terre
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Description de l'album :
Album factice, recouvert de papier marbré noir, beige et jaune, à dos de toile bleu sombre, montrant des scènes de martyres. H. 0,200 ; L. 0,264.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,129 m ; L. 0,19 m
Matière et technique
Plume et encre grise, lavis gris, pierre noir et tracé au stylet.. Trait d'encadrement à la plume et encre brune.

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1697, chap. : Ecole italienne, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12624.Idem & Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 38. D¿signation des sujets : Cent vingt quatre cartons et feuilles, dont deux cartons à deux dessins, trois à deux, un à trois, un à quatre, et cinq à deux. 139 nombre de dessins qui sont dans chaque paquet#Total 4084 somme des dessins des paquets Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Dans ce paquet il y a des dessins des écoles italienne, allemande et française.. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD41

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des petits albums
Album Picart Bernard -2-
Folio 2
rapporté au recto

Index

Collections
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances