RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Tony Querrec
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Tony Querrec
RMN

Une boutique de perruquier

vers 1709
Numéro d’inventaire
INV 33362.BIS, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 13878
MA 11130
MA 11131
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.13, p.417
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
WATTEAU Antoine (1684-1721)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Une boutique de perruquier
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
« Deux dessins nettement antérieurs à l'Enseigne de Gersaint, avec des vues de magasin, montrent que le sujet l'avait déjà mobilisé(12). Une de ses sanguines donne ainsi à voir la boutique d'un marchand d'étoffes (fig.2) (13)....Des représentations de boutiques analogues étaient assurément connues du peintre d'après des gravures du XVIIe siècle (14)...Watteau a dessiné dans un style analogue la vue d'une boutique de barbier (fig.3) (16). Comme plus tard pour l'Enseigne, il a choisi à cette fin une disposition scénique...Peu d'esquisses de compositions de Watteau ont été conservées. L'un de ses ami, Anne-Claude-Philippe de Thubières, comte de Caylus, rapporte dans sa « Vie d'Antoine Watteau' qu'il n'a jamais fait d'esquisses de composition pour des tableaux, qu'il avait constamment avec lui un carnet de croquis et dessinait d'après nature, « sans objet », à chaque fois qu'il tombait sur un motif intéressant (17), et qu'il a ensuite utilisé ces études pour ses tableaux (18). »
12/ Eidelberg situe l'œuvre de Watteau dans une tradition plus ancienne des représentations de boutique, qui auraient pu être connues du peintre (M. Eidelberg, « Reconsidering Watteau's Enseigne de Gersaint ... » 2020) ; 13/ Rosenberg/Prat, 1996, vol.I, cat.87 - Rosenberg in cat. exp. Londres, 2011, p.44 et suivantes se pose les questions suivantes : s'agit-il, avec ce dessin, d'un projet pour une enseigne de boutique, et pourrait-il alors avoir été réalisé en même temps que le dessin d'une boutique de perruquier. Il date ce dessin des alentours de 1711 ; 14/ M. Eidelberg publie une gravure avec la représentation d'une marchande de linge - un œuvre qui aurait pu être connue de Watteau. Voir « Reconsidering Watteau's Enseigne de Gersaint ... » 2020, fig.12 ; 15/ M. Eidelberg, « Watteau's drawings for the play... », 2020, p.340 ; 16/ Rosenberg/Prat, 1996, vol.I, cat.24 - Rosenberg in cat. exp. Londres, 2011, p.38 et suivantes date ce dessin après 1709 ; 17/ Caylus, 1887, p.39 et suivantes ; 18/ A ce sujet, voir Michel, 2008, pp.66-71 « (F. Windt, 2021)

Bibliographie :
A.-Cl.-Ph. De Tubières, comte de Caylus, « La Vie de Antoine Watteau, publiée pour la première fois d'après l'autographe », dir. par M. Charles Henry, Paris, 1887, p.39 et suivantes
P. Rosenberg & L.-A. Prat, « Antoine Watteau 1684-1721. Catalogue raisonné des dessins, 3 vols, Paris/Milan, 1996, vol.I, cat.24
Ch. Michel, « Le 'Célèbre Watteau' », Genève, 2008, pp.66-71
P. Rosenberg in « Antoine Watteau. The drawings », cat. exp. Londres, Royal Academy of Art, 2011, p.38 et suivantes
M. Eidelberg, « Watteau's drawings for the play of Thomas and Pierre Corneille » in « Master Drawings », 58, 2020, n°3, pp.333-342, 2020a, p.340 et suivantes
M. Eidelberg, « Reconsidering Watteau's Enseigne de Gersaint » in M. Eidelberg, « Watteau and his circle », septembre 2020b, fig.12 (http://wateauandhiscircle.org/Gersaint.htm
F. Windt, « L'Enseigne de Gersaint par Watteau. Publicité, objet commercial, chef-d'œuvre » in « Antoine Watteau. L'art, le marché et l'artisanat d'art », F. Windt & E. Wollschläger, cat. exp. Berlin, Château de Charlottenbourg, Neuer Flügel, 9 octobre 2021 - 9 janvier 2022 », Bruxelles, Fonds Mercator, 2021, pp.62-85, en particulier p.66, repr. p.66

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,123 m ; L. 0,335 m
Matière et technique
Dessin restauré

Lieux et dates

Date de création / fabrication
vers 1709

Données historiques

Historique de l'œuvre

Inventaire du musée Napoléon :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.8, p.1388, chap. : Ecole française, Carton 125. (...) Numéro : 11130. Nom du maître : Idem & Watteau, Antoine /&. Numéro d'ordre dans l'oeuvre du maître : 8. Désignation des sujets : Une boutique de perruquier. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 12,5 x L. 33,5cm. Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : Vu au crayon. Cote : 1DD40

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit Format (S)

Index

Collections
Sujets
Techniques

Expositions

- Choix de dessins français et de miniatures du XVIIIe siècle : VIIe exposition du Cabinet des Dessins, Paris, Musée du Louvre, 01/02/1954 - 18/07/1954
- Dessins français du XVIIIe siècle de Watteau à Lemoyne : LXXXIXe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 19/02/1987 - 01/06/1987
- Envoi à la Bibliothèque nationale, Paris, BnF - Site Cardinal de Richelieu, 10/05/1928 - 02/06/1928
- Il gran teatro del mondo. L'anima e il volto del settecento, Milan, Palazzo Reale, 30/10/2003 - 30/01/2004
- Tricentenaire de la naissance de Watteau, Berlin, Schloss Charlottenburg, 22/02/1985 - 26/05/1985
- Watteau :The Drawings, Londres, Royal Academy of Arts, 12/03/2011 - 05/06/2011
- Résonances. Le Louvre à La Réunion, Piton Saint-Leu, Musée Stella Matutina, 15/06/2021 - 15/10/2021
Dernière mise à jour le 14.12.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances