La montagne de Sainte Victoire près d'Aix-en-Provence

Numéro d’inventaire
INV 26854, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 35206
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.11, p.183
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Granet, François Marius (1775-1849)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
La montagne de Sainte Victoire près d'Aix-en-Provence
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Montage commun avec le dessin INV 26854 bis.

Bibliographie:
- J. Guiffrey et P. Marcel, Inventaire général des dessins du musée du Louvre et du musée de Versailles : Ecole français: VI, Gillot à Ingres, Paris 1911, n° 4528.
- H. du Rivau, François-Marius Granet, Catalogue des dessins conservés au Cabinet de dessin du Louvre précédé d'une étude biographique et critique accompagnée de documents inédits, Thèse de l'école du Louvre non publiée, 2 vol. 1947, n° 124.

Oeuvres en rapport (même sujet) :
- Aquarelle 'La montagne Saint-Victoire, vue d'une cour de ferme, au Malvalat', Musée Granet, Aix-en-Provence (inv. n° 849.1.1.P.5)
- Aquarelle 'La montagne Saint-Victoire, vue du quartier du Malvalat, par temps gris', Musée Granet, Aix-en-Provence (inv. n° 849.1.1.P.6)
- Aquarelle 'La montagne Saint-Victoire, vue du quartier du Malvalat, par temps clair', Musée Granet, Aix-en-Provence (inv. n° 849.1.1.P.7)
- Aquarelle 'La montagne Saint-Victoire par temps clair, vue du quartier du Malvalat', Musée Granet, Aix-en-Provence (inv. n° 849.1.2.P.15)

Granet a dessiné la montagne Sainte Victoire de nombreuses fois, parfois les représentations ressemblent celle du dessin du Louvre, parfois la montagne figure dans des compositions tout à fait imaginaires. Pour une étude élaborée sur ces représentations par Granet voir J.-R. Soubiran, 'La Montagne Sainte-Victoire : un atelier du paysage provençal de Constantin à Cézanne', Avignon 2006, pp. 42-62).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,1 m ; L. 0,14 m
Matière et technique
encre brune;lavis brun;mine de plomb;plume

Données historiques

Historique de l'œuvre
Legs François-Marius Granet, par testament du 16 novembre 1849 (transcrit à l'inventaire après-décès, 6 mars 1850, Paris, Arch. Nat., Minutier central, CIX-1097) ; choisi dans les appartements de l'artiste à l'Institut de France, le 18 mars 1850, par une commission expressément désignée, constituée du sculpteur Jean-François Legendre-Héral, des peintres Léon Coignet et Paulin Guérin et de la comtesse de Marcellus, à laquelle se joignit le comte de Nieuwerkerke, directeur des Musées ; entrée au Louvre en avril 1850 (Inventaire des acquisitions et dons de la Seconde République, Paris, Arch. Musée nat., numéros d'ordre 15 à 214) ; numérotation et paraphe du commissaire priseur Jean-Ernest Malard (Inventaire après-décès) ; marque MNL (L. 1886), commandée en 1849 par Auguste Jeanron, directeur des Musées (comptabilité ; 1850, Paris, Arch ; Musées nat.) et appliquée par Philippe de Chennevières en avril 1850 (Procès-verbaux du Conservatoire, 6 avril 1850, Arch. Musées nat., *IBB f° 38 v°).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Granet, François Marius
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1849

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances