RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
Autre RMN
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Thierry Le Mage
RMN

La Communauté des premiers chrétiens

Numéro d’inventaire
INV 27500, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 30984
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.11, p.302
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
La Hyre, Laurent de (1606-1656)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
La Communauté des premiers chrétiens
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
En 1646 (au plus tard), La Hyre fut sollicité d'une suite de dessins d'après la vie de saint Etienne pour des tapisseries devant orner l'église parisienne de Saint-Etienne -du-Mont. Seules furent tissées cinq tentures, dont on n'a retrouvé jusqu'ici aucun fragment. La suite des dix-neuf dessins, dûment encadrés, resta dans le bureau des marguilliers de la paroisse, d'où elle passa au Louvre sous la Révolution. Ces projets appartiennent à une période tardive de l'artiste, que P. Rosenberg et J. Thuillier dénomment l''atticisme de la Régence' (1645-1656), où s'exprime le goût classique dans la rigueur des lignes et l'austérité des architectures. La distribution des pains et des deniers caractérise la vie des premiers chrétiens, relatée dans les Actes des Apôtres : 'Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières...Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun...' (R. Bonnefoit, dans cat. exp. Partis pris : Jean Starobinski, Largesse, Paris, Musée du Louvre, 1994, n° 44). Pour tous les dessins, la perspective est toujours la même ainsi que d'une grande rigueur. Pour cela, il trace ses lignes vers un point de fuite qui se situe à 18 centimètres du bord inférieur et qu'il marque d'un point ou d'une étoile. Ces points de fuite permettent de mettre en valeur les gestes des participants. Ici, il est placé juste au-dessus de l'homme portant un panier sur son dos, à l'arrière-plan. (M. Pinault-Sorensen in cat. d'exp. Laurent de la Hyre, Paris, musée du Louvre, 2009, pp. 70-71)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,37 m ; L. 0,627 m
Matière et technique
Pierre noire, estompe, lavis gris-brun.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Saisi le 20 mai 1793 à l'église Saint-Etienne-du-Mont ; marque du musée du Louvre (L. 1886).
Date d’acquisition
1793

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format

Expositions

- Laurent de La Hyre 1606-1656 : L'homme et l'oeuvre, Grenoble, Musée de Grenoble, 14/01/1989 - 10/04/1989
- Largesse, Paris, Musée du Louvre, 20/01/1994 - 18/04/1994
- Notices des dessins originaux, cartons, gouaches, pastels, émaux et miniatures du Musée Central des Arts. Exposés pour la première fois dans la Galerie d'Apollon. Le 28 Thermidor de l'an V [1797] de la République Française. Première Partie., Paris, Musée du Louvre, 15/08/1797 - 19/07/1802
- Laurent de La Hyre, Paris, Musée du Louvre, 24/06/2009 - 21/09/2009
Dernière mise à jour le 30.10.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances