RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Autre Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola
RMN-Grand Palais (Musée du Louvre) - Michel Urtado
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola

Portrait de Louis Stanislas Xavier de France, comte de Provence, futur Louis XVIII ( 1755-1824)

INV 27617, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 27617, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 30934
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.11, p.326
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
DELATOUR Maurice Quentin (1704-1788)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Portrait de Louis Stanislas Xavier de France, comte de Provence, futur Louis XVIII ( 1755-1824)
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Il porte le ruban de l'Ordre du Saint-Esprit. (Geneviève Monnier, Inventaire des Collections Publiques Françaises, Pastels des XVIIe et XVIIIe siècles, Musée du Louvre, 1972, n° 77).
Une copie au pastel est passée en vente à Paris, Millon, 1er avril 2016, cat. 'Dessins anciens & modernes', lot 132, p. 43, repr. p. 42.
Le pastel a fait l'objet de très nombreuses copies. Outre l'exemplaire conservé à Rome au Palazzo di Venezia (inv. 8600. 0,54 × 0,45 m), celui du Ringling Museum of Art à Sarasota (inv. SAN 968. 0,50 × 0,46 m) et celui de la fondation Jacquemart-André à l'abbaye de Chaalis (inv. 2609.0,61 × 0,45 m), toutes sont passées en vente sur le marché de l'art : à Londres le 4 mai 1901 (Christie's, lot 78. 0,545 × 0,445 m) et le 20 mai 1953 (Sotheby's. 0,525 × 0,375 m), à Paris le 4 juillet 1996 (Drouot Richelieu, Me Wapler, lot 302. 0,50 × 0,45 m), le 22 juin 1998 (Drouot,Mes Coutau Bégarie, lot 148. 0,52 × 0,42 m), le 25 février 2000 (Drouot,Mes Rieunier Bailly Pommery, lot 87. 0,53 × 0,44 m), le 16 juin 2010 (Drouot, Me Boisgirard, lot 16. 0,550 × 0,465 m), le 6 mai 2011 (Drouot, Mes Pescheteau Badin, lot 8, par Alexis Axilette. 0,51 × 0,41 m), le 11 mai 2011 (Drouot, Me Millon, lot 327. 0,53 × 0,42 m), le 3 avril 2013 (Drouot,Mes Coutau Bégarie, lot 263. 0,52 × 0,45 m), à Montbazon le 7 juin 2014 (Me Rouillac, lot 102. 0,52 × 0,43 m), à Dorchester, le 25 septembre 2014 (Duke's, lot 52. 0,53 × 0,43 m), à Saint-Cloud le 8 février 2015 (Me Le Floc'h, lot 14. 0,54 × 0,44 m), à Paris le 9 décembre 2015 (Drouot,Me Daguerre, lot 78. 0,54 × 0,46 m) et le 1er avril 2016 (Drouot, Me Millon,lot 132. 0,54 × 0,45 m). Le pastel a également servi de modèle au miniaturiste Dailly sur la tabatière en or réunissant les portraits de la famille royale conservée au Walters Art Museum à Baltimore (inv. 57.136).

On doit reconnaître dans ce bel enfant, longtemps confondu avec son père le Dauphin, le jeune Louis Stanislas Xavier,comte de Provence, né à Versailles le 17 novembre 1755, futur Louis XVIII, roi de France. Le pastel fut certainement commandé en 1762 par le marquis de Marigny en même temps que celui figurant le duc de Berry, né à Versailles le 23 août 1754, futur Louis XVI. Les deux œuvres furent exposées au Salon de 1763 avec les portraits de leurs parents le dauphin Louis Ferdinand et son épouse Marie-Josèphe de Saxe, également peints par La Tour. L'année précédente,le maître avait aussi fixé les traits du fils aîné du couple princier, le petit duc de Bourgogne Louis Joseph Xavier, né également à Versailles le 13 septembre 1751. Il s'agissait là d'un exercice nouveau pour le pastelliste car jamais auparavant il n'avait fixé les traits d'un enfant. Peut-être trouvait-il cela moins intéressant, le visage juvénile ne révélant pas encore ce sel de l'esprit, cette âme que l'artiste s'évertuait à capturer. Dans un format ovale qui répondait à la mode du temps et dont il n'avait précédemment que très rarement fait usage,La Tour campa le petit comte de Provence dans son bel habit de soie rose rehaussé du blanc, du bleu et de l'argent de la dentelle et du cordon et de la grand-croix du Saint-Esprit. Plein d'intelligence, le visage ne joue pas de l'estompe et des fondus comme le faisaient la plupart des autres pastellistes de l'époque mais préfère révéler le métier de l'artiste. Des petits traits gris viennent animer les roses des carnations sur et sous le nez et sous l'œil gauche. De fines hachures bleu clair assombrissent avec délicatesse le front du garçonnet. L'ombre est savamment modulée sur la partie droite du visage afin d'en accentuer le volume. Des touches de rouge sur le lobe de l'oreille, à la commissure droite des lèvres et entre les narines laissent deviner le sang s'écoulant sous la peau. Tout comme sur les portraits d'adultes, cette manière de poser le pastel vient adroitement souligner un caractère auquel l'histoire ne rendra pas justice (Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe -XVIIIe siècles, Louvre éditions, Hazan, Paris, 2018, cat. 96, p. 202-204).

neiljeffares.wordpress.com/2018/07/12/the-louvre-pastels-catalogue-errata-and-observations, n° 96.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,552 m ; L. 0,487 m
Matière et technique
Pastel sur papier bleu marouflé sur toile collée en plein sur un carton.Autrefois tendue sur un châssis ainsi que le confirment les traces de cloutage sur tout le pourtour de l'œuvre. Sur le panneau de bois de format ovale qui protégeait l'arrière du pastel,plusieurs inscriptions manuscrites : numéros au crayon : 12,995 G,...1832 (ou 1892) et no 8 ; à la craie blanche : M Le Dauphin et no 10 (?) ; à la plume et encre noire : a mr le duc / Daumont ; au crayon noir : mr le dauphin / fils de Louis XV ; et pièce de papier rapportée portant en lettres imprimées :Rameau (peut-être suivi autrefois de garde des tableaux à Versailles, aujourd'hui non lisible). Sur le revers de ce panneau de bois, numéro 7 au pochoir et annotation à la craie blanche : Livret (?) / 1053. Les mesures du cadre sont : H : 00,74 ; L : 00,65 et profondeur : 00,08. Pastel et cadre restaurés en 2004
Forme
ovale

Données historiques

Historique de l'œuvre
Peint en 1762. Le 1er août 1763, le pastel est mentionné par La Tour dans l'état des portraits commencés en 1756 et terminés en 1760, et ceux peints depuis la fin de l'année 1761 jusques et compris 1762, que lui demande le marquis de Marigny (cité par Besnard et Wildenstein, 1928, p. 65-66). Exposé au Salon de 1763 sous le numéro 66 (Monseigneur le comte de Provence). Inventorié par Durameau dans la cinquième pièce de la Surintendance à Versailles (archives du château de Versailles, reproduction photographique du relevé des murs de la Surintendance, p. 18. Document original détruit). Saisie révolutionnaire. Le portrait apparaît peut-être sur l'inventaire des pastels dressé à Versailles le 10 juin 1823 par François Lauzan sous le numéro 10 comme « le Portrait du Dauphin, père de S. M. Louis XVIII. Enfant » par un maître inconnu et de format ovale (A.N., cote 20150040/14, anciennement V3). Il semble que Morel d'Arleux l'inventorie avant 1827 sous le numéro 12995 G parmi « 2 portraits d'hommes au pastel ». L'oeuvre est par la suite considérée comme
un « portrait de Louis de France, fils de Louis XV, à l'âge de 8 ou 10 ans,habit rose, plaque et cordon du St Esprit, cheveux poudrés, vu presque de face, un peu tourné vers la gauche » (archives du département des Arts graphiques). Restauré en 2004 (décadrage, élimination des clous et séparation du pastel du support de bois sur lequel il était fixé, remise à plat et mise en tension sur un carton neutre, pose d'une rehausse sur le verre et ré encadrement). En 2016-2017, reprise du travail d'encadrement pour assurer une meilleure étanchéité
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Louis XV, collection de

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Salle de médiation

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Espace de découverte des techniques et des gestes - Choses : naturalia et artificialia
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 21 septembre 2022 - 23 janvier 2023
- En société. Pastels du musée du Louvre XVIIe-XVIIIe siècles
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 06 juin - 10 septembre 2018
- Pastels de Maurice-Quentin Delatour
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 15 septembre 2004 - 09 mai 2005
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Accrochage de pastels
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 23 juin 1998 - 18 janvier 1999
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Accrochage de pastels
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 01 août 1994 - 01 février 1995
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Pastels français XVIIIe-XIXe siècles
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 31 mai - 09 septembre 1985
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Pastels et dessins de M.Q. De Latour
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 20 mai - 14 septembre 1981
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
- Nouvelle présentation : pastels, gouaches, miniatures
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 10 octobre 1975 - 10 janvier 1976
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Pastels, cartons, miniatures XVIe-XIXe siècles
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 21 juin - 21 septembre 1974
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Pastels et miniatures du XVIIIe siècle
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 24 octobre 1973 - 28 mai 1974
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Pastels
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 01 décembre - 31 décembre 1969
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
- Le portrait français de Watteau à David
Etape :
Musée national de l'Orangerie des Tuileries, Paris, France - 20 décembre 1957 - 24 mars 1958
Organisée par : RMNGP (Paris, France), Musée national de l'Orangerie des Tuileries (Paris, France)
- Pastels français des collections nationales et du musée La Tour de Saint-Quentin
Etape :
Musée national de l'Orangerie des Tuileries, Paris, France - 20 mai - 27 juin 1949
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
- Exposition des pastels de M.Q. de la Tour (1704-1788) appartenant au Musée de Saint-Quentin et au Musée du Louvre
Etape :
Musée national de l'Orangerie des Tuileries, Paris, France - 12 août - 25 septembre 1930
Organisée par : Musée national de l'Orangerie des Tuileries (Paris, France)
- Notice des dessins, cartons, pastels, miniatures et émaux exposés dans les salles du 1er et 2ème étage au musée national du Louvre [Ecole française de Aubry à Leprince]
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
Dernière mise à jour le 04.10.2022
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances