Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola
Environnement Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola
Environnement Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo M. Beck-Coppola

Un religieux à barbe blanche.

INV 35477, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
INV 35477, Recto
Anciens numéros d'inventaire :
NIII 30888
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.15, p.40
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANONYME ITALIEN XVIIIè s
Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

Anciennes attributions :
INCONNU
Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)

Propositions d'attributions :
ANONYME FRANCAIS XVIIIè s
Ecole italienne (anonymes d'écoles régionales indéterminées)
(Xavier Salmon, 2018)

description

Dénomination / Titre
Un religieux à barbe blanche.
Tête barbue de moine franciscain ou capucin.
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Geneviève Monnier (Inventaire des Collections Publiques Françaises, Pastels des XVIIe et XVIIIe siècles, Musée du Louvre, 1972, n° 23.
Neil Jeffares range le pastel. parmi les anonymes de l'école italienne, identification du modèle reste similaire : Tête barbue de moine franciscain ou capucin,(Dictionary of pastellists before 1800, Londres, 2006, p. 615).

Bien qu'elle soit inscrite par Morel d'Arleux comme appartenant à la collection ancienne, on ne peut affirmer que l'œuvre provienne du château de Versailles, comme plusieurs autres aujourd'hui conservées au musée du Louvre. En effet, elle n'apparaît pas sur l'État des pastels, peintures sur verre, gouaches, peintures sur porcelaines, miniatures, aquarelles et dessins montés sous verre placés dans les palais de Versailles et de Trianon et dans les dépôts établi par François Lauzan le 10 juin 1823 (A.N., cote 20150040/14, anciennement V3). Cependant, elle n'est pas sans rappeler certains des travaux du roi Stanislas Leszczynski. Geneviève Monnier l'avait considérée comme de l'école italienne du XVIIe siècle (Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe -XVIIIe siècles, Louvre éditions, Hazan, Paris, 2018, cat. 22, p. 69)

neiljeffares.wordpress.com/2018/07/12/the-louvre-pastels-catalogue-errata-and-observations, n° 23.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,403 m ; L. 0,307 m
Matière et technique
Pastel sur vélin tendu sur châssis. Au dos de la planche de bois protégeant le châssis, numéros, à la plume et encre brune : no 12 937 et NIII / 30888 ; à la craie blanche : 18-41 ;
au crayon bleu : Inv. 35.477 ; et étiquette ancienne en bas à gauche portant au crayon : ECOLE ITALIENNE / UN (?) RELIGIEUX, et à la craie rouge : 35.477.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Inscrit par Morel d'Arleux avant 1827 sur l'inventaire général du musée Napoléon devenu Musée royal, sous le numéro 12937 (A.N., 1 DD 41,p. 1735, no 316) comme « Un Portrait de Religieux, fait au pastel. il est Encadré et le Verre Cassé » appartenant à la collection ancienne. Il était alors conservé dans les magasins de la Chalcographie du musée Napoléon. À nouveau inscrit en 1832 sur l'inventaire général des musées royaux sous le numéro 12937 (A.N., 1 DD 97, p. 1719).

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des pastels

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Index

Techniques
Dernière mise à jour le 04.11.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances