Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
Autre RMN
Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy
RMN

Vieille femme à mi-corps, le cou décharné ('Vieille Léda')

Numéro d’inventaire
RF 28781, Recto
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.25, p.414
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Léonard de Vinci (Leonardo di ser Piero da Vinci, dit Leonardo da Vinci) (1452-1519), copie d'après
Ecole florentine

Propositions d'attributions :
MAITRE DE SPENCER 6, attribué à
(A. H. Scott-Elliot, 1958)
ANONYME FLAMAND première moitié du XVIIè s
(Frits Lugt, 1966)
LOMAZZO Giovanni Paolo
(Ph. Pouncey)

description

Dénomination / Titre
Vieille femme à mi-corps, le cou décharné ('Vieille Léda')
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Dérivation d'une des têtes grotesques de la feuille conservée à Windsor Castle (RL 12495) avec le rajout d'une coiffure élaborée qui ressemble à celle de Léda dans les dessins de Léonard de Vinci. Une copie attribuée à Jacob Hoefnagel se trouve à l'Albertina de Vienne (Inv. 348 a), où la vieille femme est embrassée par un jeune homme qui lui prend sa bourse. Ce dessin a été publié par A. H. Scott-Elliot (in 'Caricature Heads after Leonardo da Vinci in the Spencer Collection', Bulletin of the New York Public Library, June 1958, vol. 62, n° 6) dans son étude sur le volume des Spencer Grotesques. Elle précisait n'avoir pu l'étudier qu'en reproduction et par conséquent pouvoir seulement suggérer une attribution. E. K. J. Reznicek (in 'Alcune osservazioni a proposito degli studi patognomici di Leonardo da Vinci', Ars Auro Prior. Studia Ioanni Bialostocki Sexagenario Dicata, Varsovie, 1981, p. 248 note 8) cite F. Lugt dans une lettre de 1966 où il remarquait que dans le volume Mariette se trouvent des dessins de différentes époques, dont deux à la pierre noire d'origine flamande datables entre 1600 et 1630.
Pour l'étude complète de l'album et de chaque feuille, voir V. Forcione in cat. exp. Leonardo da Vinci, Master Draftsman, New York, The Metropolitan Museum of Art, p. 203-224 et sous n° 137 ; Eadem in cat. exp. Léonard de Vinci, dessins et manuscrits, Paris, musée du Louvre, 2003, p. 206-216 et sous n° 73.
Description de l'album :
Album relié en chagrin noir, portant sur le plat supérieur l'inscription : TRONIEN GETEKEND DOOR LIONARDO DA VINCI ; comprend 32 feuillets, avec 61 dessins rapportés, dont 38 sont d'après des têtes grotesques de Léonard de Vinci. La reliure est datée vers 1700 à Amsterdam. H. 0,333 ; L. 0,241. Les dessins ont été gravés à l'eau-forte par le comte de Caylus et reliés en album (cf. RF 28786). L'album est commenté par P. J. Mariette in " Lettre sur Léonard de Vinci, peintre florentin. A monsieur le C. de C. ", Paris, 1730.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,13 m ; L. 0,106 m
Matière et technique
Pierre noire.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Vente Siewert van der Schelling, Amsterdam, 1719 ; Gautier, "brocanteur de Paris", achète l'album pour florins 370 (=740 livres) ; . Jean Mariette achète à Gautier pour 1000 livres ; vente Pierre-Jean Mariette, Paris, 1775, n° 787 ; acheté par " Remy " pour 240 livres ; vente de M. du C[harteaux] , Paris, 2 mai 1791, n° 347 : 'Soixante têtes et caricatures [...] viennent de la vente du cabinet de M. Mariette [...] n° 787', prisé 240 livres. Retiré. Villeminot ; donné par ce dernier à Romain Deseze en janvier 1802 ; acquis en 1885 à Francfort par Willy Blumenthal ; acquis par la Société des Amis du Louvre avec le concours de MM. Albert Meyer et Jean Seligmann; don au Louvre, Comité du 26 février 1937 ; marque du Louvre sur chaque folio (L. 1886a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Mayer, Albert
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1937

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des grands albums
Album Vinci Leonardo -1-
Folio 29
rapporté au recto
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances