Le Mont Oeta et le défilé des Thermopyles

1846
RF 1773.117, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 1773.117, Recto
Numéros de catalogues :
Inv. français, t. XIII B 260
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Papety, Dominique (1815-1849)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Le Mont Oeta et le défilé des Thermopyles
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'La cime que l'on aperçoit à gauche, ne doit pas être le mont Oeta mais le Saromata, puis le Callidromos et, plus à droite, le mont Sastani.' (C. Legrand (sous la dir. de), 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des dessins, Ecole française XIII, de Pagnest à Puvis de Chavannes, Paris, RMN, 1997, n° 260, p. 71.)

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,17 m ; L. 0,47 m
Matière et technique
Graphite et aquarelle, avec rehauts de gouache blanche, sur papier beige. Date et annotations en bas à gauche, au graphite : '14 Juillet 1846 Mont Oeta', puis à droite : 'défilé des Thermopyles' et plus loin : 'Source thermale marais'.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1846

Données historiques

Historique de l'œuvre
François Sabatier ; legs par codicille du 14 juillet 1890 au testament du 5 juillet 1890 (Archives du Louvre D 8). Marque du Louvre (L. 1886 a).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Sabatier, François
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1890

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Grand format

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- La galerie de la Méditerranée
Etape :
Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MUCEM), Marseille, France - 05 juin 2013 - 07 avril 2014
Organisée par : Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MUCEM) (Marseille, France)
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances