Antoine endormi

1896
Numéro d’inventaire
RF 43405, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures, collection du musée d'Orsay
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ANGRAND Charles (1854-1927)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Antoine endormi
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
En novembre 1896, dans une lettre à Paul Signac (Charles Angrand) écrivait : 'Je poursuis une série d'attitudes d'enfant dont vous pourrez voir un exemple chez le père le Barc'... ; rien ne permet de conclure qu'Antoine endormi soit cet 'exemple', car Angrand, selon son propre témoignage, n'exécuta que trois dessins entre juin 1895 et décembre 1897, mais les data tous de 1896...( Marie-Pierre Salé dans De l'Impressionnisme à l'Art Nouveau).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,62 m ; L. 0,48 m
Matière et technique
Crayon Conté. Signé daté en bas à gauche : Charles Angrand, 96.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1896

Données historiques

Historique de l'œuvre
Londres, vente Sotheby's, 28 juin 1972, n° 27 - Londres, vente Sotheby's, 4 juillet 1973, n° 280 - Collection J.-F. Heim, Paris - Acquis en 1994. Vu au récolement le 21/11/2017 en Réserve des pièces encadrées, marqué sur socle ou montage (C35 Réserve des pièces encadrées, G. Masson et Ch. Winling).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Heim, François-Joseph, Mme
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1994

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Nouvelle réserve des pièces encadrées

Index

Expositions

- De l'impressionnisme à l'Art Nouveau : acquisitions du musée d'Orsay, Paris, Etablisement public du Musée d'Orsay et de l'Orangerie, 14/10/1996 - 31/12/1996
- Seurat et le dessin néo-impressionniste, Paris, Etablisement public du Musée d'Orsay et de l'Orangerie, 15/03/2005 - 10/07/2005
- Exposition, Paris, Galeries Durand-Ruel, 10/03/1899
Dernière mise à jour le 03.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances