(1854), Gréville, à son frère Jean

1854
Numéro d’inventaire
A 1757, Recto
Numéros de catalogues :
Inventaire Autographes C 1757
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures, collection du musée d'Orsay
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Millet, Jean Francois (1814-1875)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
(1854), Gréville, à son frère Jean
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Il a fait quelques études peintes et jusqu'à soixante dessins. Il aime ce pays. 'Ce sont des croquis pour la plupart mais qui sont de nature à me servir beaucoup une fois de retour'. Copie par Moreau-Nélaton, AR 40 pp. 36-37 ; 2 pp. in-8°.' (V. de Chillaz, 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des autographes', Paris, RMN, 1997, Aut. 1757, p. 236.)
Jusqu'en 1862, Jean-François Millet n'indique ni date ni lieu en tête de ses lettres. Les indications entre crochets sont des indications d'Alfred Sensier ou d'Etienne Moreau-Nélaton. Fait partie d'un ensemble de sept cent huit lettres adressées à Alfred Sensier, Théodore Rousseau, Frédéric Hartmann et divers (1848 à 1876) (Aut 1708 à Aut 2341).
Lettre présentée dans l'ouvrage suivant : Moreau-Nélaton, 1921, I, p. 15.

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Lettre autographe signée, deux pages in 8°.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1854

Données historiques

Historique de l'œuvre
Etienne Moreau-Nélaton ; legs en 1927.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Moreau-Nélaton, Etienne
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1927

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des autographes
Réserve des autographes : cote BSb12L50

Index

Expositions

- Choix de dessins de la collection Moreau-Nélaton : Delacroix-Corot-Millet : Ie exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 30/10/1951 - 12/01/1952
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances