Texte manuscrit

Vers 1441/1448
Numéro d’inventaire
RF 51871, Verso
Numéros de catalogues :
Catalogue raisonné des enluminures (cabinet des dessins) ENL 45
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
GIORGIO D'ALEMAGNA (vers 1410/1420-1479)
Ecole lombarde

description

Dénomination / Titre
Texte manuscrit
Feuillet du Bréviaire de Leonello d'Este avec un pivert dans un médaillon. 30 lignes de texte en écriture gothique sur 2 colonnes à l'encre noire avec rubriques en rouge ; incipit : lucrativis mercationum deputatus negotiis [...] ; explicit : [...] in nivis frigore proiectus ; continuation de l'office pour la fête de saint François, lectio III et IV.
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Page du sanctoral, introduisant la fête de saint François le 4 octobre et donnant la suite de l'office de saint François avec, dans la marge, un médaillon contenant la représentation d'un pivert. Ce feuillet provient d'un manuscrit autrefois dans la collection Llangattock (The Hendre Monmouth) et vendu à Londres chez Christie's le 8 décembre 1958, alors qu'il était déjà mutilé. Todini et Lollini ont proposé de reconnaître dans ce manuscrit le Bréviaire de Leonello d'Este dont les enluminures furent payées de 1441 à 1448 à Giorgio d'Alemagna. Celui-ci avait pour collaborateurs Matteo de'Pasti, Magnanino et Guglielmo Giraldi. A leur tête, Giorgio d'Alemagna - dont le nom usuel mais non le style laisse supposer une origine germanique plus ou moins lointaine - a été l'un des principaux acteurs du renouveau de l'enluminure ferraraise au XVe siècle. Il a notamment participé à l'ornementation de la Bible de Borso. Il y a d'ailleurs réutilisé au fol. 205 verso du premier volume le motif du pivert peint sur le feuillet du Bréviaire. Ce détail montre l'attention que Giorgio d'Alemagna a portée au répertoire animalier de Pisanello, avant même que celui-ci ne quitte Ferrare en 1448. Ce feuillet est à ce jour le seul fragment du manuscrit conservé dans une collection publique française, d'autres étant visibles à l'étranger, notamment à Dormorth, à Cambridge (Mass.), à Eart Lansing et dans le commerce d'art' (Dominique Cordellier, dans Revue du Louvre, 1999, n° 3, p. 84, n° 5, repr. en coul.).
Bibliographie :
Federica Toniolo, dans 'Les enluminures du Louvre, moyen âge et Renaissance', catalogue raisonné sous la direction scientifique de François Avril, Nicole Reynaud et Dominique Cordellier, assistés de Laura Angelucci et Roberta Serra, Paris, 2011, n° 45 (avec bibliographie antérieure).

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,271 m ; L. 0,198 m
Matière et technique
Enluminure sur parchemin. Bordure à baguette d'or bruni. 2 initiales décorées I (In erat) et I (In ipso) en or bruni sur champs respectivement bleu et rose filigranés en blanc, de 2 lignes ; hampe avec décoration en filigrane à la plume enrichie de fleurs et de feuilles multicolores et de points d'or sur la marge extérieure et dans l'entrecolonne, qui se prolonge sur les marges supérieure et inférieure ; au centre de la marge extérieure, dans un cercle formé d'une frise en filigrane et de fleurs multicolores, enluminure représentant un pic.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1441/1448

Données historiques

Historique de l'œuvre
Galerie Les Enluminures, Paris, Louvre des Antiquaires ; achat par la Louvre. Comité du 25 juin 1998. Conseil du 1er juillet 1998. Arrêté du 8 juillet 1998. Ampliation du 21 juillet 1998 ; marque du Louvre (non répertoriée par L.).
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Galerie Les Enluminures
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1998

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Petit format

Expositions

- Les enluminures du Louvre. Moyen Age et Renaissance, Paris, Musée du Louvre, 07/07/2011 - 10/10/2011
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances