Consolatrix afflictorum. La Vierge consolatrice des affligés

RF 43263, Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
RF 43263, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
ORSEL Victor (1795-1850)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Consolatrix afflictorum. La Vierge consolatrice des affligés
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Carton pour l'un des pendentifs de la chapelle des Litanies de la Vierge à l'église Notre-Dame-de-Lorette à Paris. La Vierge apparaît près du tombeau d'un martyr et offre à sa veuve et à sa fille un rameau d'olivier en signe de paix.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 1,7 m ; L. 1,7 m
Matière et technique
Crayon noir, estompe, aquarelle, sur plusieurs feuillets assemblés. Mis au carreau. Restauré en 2002
Forme
circulaire

Données historiques

Historique de l'œuvre
Paris, Galerie Fischer-Kiener, 1992 ; acquis par le Louvre - Comité du 10 décembre 1992 ; Conseil du 16 décembre 1992 ; Arrêté du 22 décembre 1992 ; Ampliation du 23 décembre 1992.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Kiener, Chantal et Fischer, Jacques
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
1992

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Centre de Conservation du Louvre

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Grands décors religieux en France au XIXe siècle : Dessins et cartons du musée du Louvre, du musée d'Orsay et de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 29 mai - 30 septembre 2002
Organisée par : Musée du Louvre (Paris, France)
- Cartons et dessins d'Henri-Alphonse Périn - Victor Orsel
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 01 octobre 1999 - 10 janvier 2000
Organisée par : Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques (Paris, France)
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances