Portraits de révolutionnaires : Jean-Baptiste Carrier, Jean-Jacques Goullin

1794
Numéro d’inventaire
RF 52601, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
DENON Dominique Vivant (1747-1825)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Portraits de révolutionnaires : Jean-Baptiste Carrier, Jean-Jacques Goullin
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Suite de l'inscription : N° 6. Couthon (biffé et à l'encre plus claire) Danton au Tribunal Révol.re 10. th-dor an 2./ N° 7. Hébert sur la charette en Prairial an 2./ N° 8. un inconnu sur la même charette-. Cinquième, sixième et septième portrait de la série, présentant sur un même montage huit révolutionnaires français pris sur le vif pendant leur procès ou sur le chemin de la guillotine. Cet ensemble de dessins montés et encadrés dont la présentation est peut-être due à Denon, provient de la même collection que huit autres dont quatre avaient été acquis par le Metropolitan Museum de New York en 1962 (Rogers Fund). Carrier, membre de la Convention, fut envoyé en Bretagne pour combattre les fédéralistes girondins, il s'installe à Nantes y organise les 'noyades de Nantes', il est guillotiné le 16 décembre 1794. Goullin, membre du Comité révolutionnaire de Nantes, sera acquitté.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,116 m ; L. 0,208 m
Matière et technique
Portraits de Carrier : plume et encre brune, lavis brun et gris, sur traits de crayon noir ; portrait de Goullin : plume et encre brune sur traits de crayon ; trace de pliure entre les deux sujets. Quatrième dessin d'une suite de six, collés sur un montage de couleur orangée, avec filets et encadrement à la plume et encre brune, H. 0,462 ; L. 0,608. Chaque portrait est numéroté à la plume et encre brune, en haut à gauche ; ce dessin porte : N°5. Au verso du montage, inscription à la plume et encre brune : N° 1. Fouquier Tainville au Tribunal Révolutionnaire/ pendan son jugement = fructidor an 2./ N°2. Espagnol sur la charette avec Hebert-/ N° 3. Chatelet et un autre membre du Tribunal/ Révolutionnaire pendan leur jugement/ N° 4. Deux têtes de Carrier au Tribunal Révol.re/ pendan son jugement en l'an 3./ N° 5. Goullin membre du Comité Révolut.re de Nantes/ pendan son jugement au Tribunal Revol.re en l'an 3./ (Suite de l'inscription dans le Commentaire.)

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1794

Données historiques

Historique de l'œuvre
Lady Shelley-Rolls ; sa vente, Londres, Christie's, 5 décembre 1961, n° 70 - E. Powis Jones (numéro au dos du montage : 5770) - New York, Paris, C.G. Boerner, Artemis Fine Arts, 21 janvier-8 février 2002, catalogue n° 116 'Old Master Drawings', n° 27, repr. en coul. Achat par le Louvre avec les RF 52598, 52599, 52600, 52602 et 52603. Comité du 16 mai 2002. Conseil du 22 mai 2002. Arrêté du 6 juin 2002. Ampliation du 14 juin 2002.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Galerie Artemis
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
2002

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Nouvelle réserve des pièces encadrées

Expositions

- Autour du Livre des Saint-Aubin - Dessins français du XVIIIe siècle : Récentes acquisitions du département des Arts graphiques, Paris, Musée du Louvre, 09/10/2002 - 13/01/2003
Dernière mise à jour le 03.05.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances