17 juin 1814, Paris, à son fils M.-M. Drolling, une page de sa fille Lilie

1814
Numéro d’inventaire
A 960, Recto
Numéros de catalogues :
Inventaire Autographes C 960
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des autographes
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Drölling, Martin (1752-1817)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
17 juin 1814, Paris, à son fils M.-M. Drolling, une page de sa fille Lilie
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Il a logé un Prussien pendant trois semaines chez lui. Il a envoyer à la duchesse d'Angoulème un tableau représentant Louis XVI : 'Elle m'a remercié mais depuis je n'ai pas eu de réponse, ils n'ont pas d'argent. Ils ont trouvé la France dans un pauvre état et bien misérable.' Les étrangers n'ont pas acheté d'oeuvres d'art. Par contre, ils ont fait la fortune des cafés.' (V. de Chillaz, 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des autographes', Paris, RMN, 1997, Aut. 960, p. 143.)
Lettre autographe signée adressée à son fils Michel-Martin Drolling, une page de sa fille Lilie. Le cabinet des arts graphiques conserve vingt-huit lettres autographes signées de Martin Dr¿lling adressées à son fils Michel-Martin Dr¿lling datées entre 1811 et 1816.

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Lettre autographe signée, deux pages in-4°, une page.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1814

Données historiques

Historique de l'œuvre
Etienne Moreau-Nélaton ; legs en 1927 ?
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Moreau-Nélaton, Etienne
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1927

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des autographes
Réserve des autographes : cote BSb4L58
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances