(1er mai 1863), Barbizon, à Alfred Sensier

1863
Numéro d’inventaire
A 1987, Recto
Numéros de catalogues :
Inventaire Autographes C 1987
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures, collection du musée d'Orsay
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Millet, Jean Francois (1814-1875)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
(1er mai 1863), Barbizon, à Alfred Sensier
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Lettre pathétique où il évoque la maladie de son fils Charles. 'Son pauvre visage est tout miné par le mal... et ses yeux en même temps agrandis et enfoncés et si attristés que j'ai eu toutes les peines du monde à me retenir d'éclater de pleurer devant lui.' Copie par Moreau-Nélaton, AR 41 p. 97-98 ; 3 pp. in-8°.' (V. de Chillaz, 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des autographes', Paris, RMN, 1997, Aut. 1987, p. 258.) Lettre accompagnée d'une enveloppe. Fait partie d'un ensemble de sept cent huit lettres adressées à Alfred Sensier, Théodore Rousseau, Frédéric Hartmann et divers (1848 à 1876) (Aut 1708 à Aut 2341). Lettre présentée dans l'ouvrage suivant : Moreau-Nélaton, 1921, II, p. 126.

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Lettre autographe signée, trois pages in-8°, enveloppe.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1863

Données historiques

Historique de l'œuvre
Etienne Moreau-Nélaton ; legs en 1927.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Moreau-Nélaton, Etienne
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1927

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des autographes
Réserve des autographes : cote BSb14L281
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances