Sans date, sans lieu, à Monseigneur X (comte de Morny)

Numéro d’inventaire
A 3841, Recto
Numéros de catalogues :
Inventaire Autographes C 3841
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des autographes
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Rousseau, Théodore (1812-1867)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Sans date, sans lieu, à Monseigneur X (comte de Morny)
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
'Il attire l'attention sur les dégradations faites sur la forêt de Fontainebleau. 'Abattages systématiques, coupes sombres et plantations inintelligentes.' Il demande 'qu'on laisse mourir tranquillement en paix ces témoins de temps druidique, de Charlemagne, de St Louis, de Louis XII et de Napoléon.' Il écrit au nom de tous les artistes qui peignent la forêt.'
(V. de Chillaz, 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des autographes', Paris, RMN, 1997, Aut. 3841, p. 422.)
Fait partie d'un ensemble de convocations et papiers officiels (Aut. 3837 à 3850).
Le numéro de reproduction est : BS.b22.L185bis.
Rousseau a travaillé à Fontainebleau dès les années 1830, avant son installation à Barbizon en 1847, et il n'a cessé, tout au long de sa carrière d'y puiser son inspiration et ses motifs, sur nature ou en atelier. Son attachement à la forêt, à ses arbres, était extrême ; il a été l'un des artistes les plus actifs dans la défense du site . En 1852, dans une pétition présentée à l'empereur par l'intermédiaire du duc de Morny (cette pièce en est le brouillon), il plaide pour que soient préservés les grands arbres et proteste contre les coupes et les abattages mais aussi contre les plantations «inintelligentes » de pins, « qui enlèvent à cette forêt son vieux type gaulois et nous donnerait bientôt le spectacle dur et triste des forêts de la Russie », voir Greg M. Thomas, Art and Ecology in Nineteenth century France, Princeton University Press, 2000, p. 214-217.

Caractéristiques matérielles

Matière et technique
Lettre autographe, trois pages in-8°.

Données historiques

Historique de l'œuvre
Etienne Moreau-Nélaton ; legs en 1927.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Moreau-Nélaton, Etienne
Mode d’acquisition
legs
Date d’acquisition
1927

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des autographes
Réserve des autographes : cote BSb22L185-
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances