Femme assise tenant une branche de chêne, ovale, allégorie de la Force

1856
Numéro d’inventaire
RF 52718, Recto
Collection
Département des Arts graphiques
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Flandrin, Hippolyte (1809-1864)
Ecole française

description

Dénomination / Titre
Femme assise tenant une branche de chêne, ovale, allégorie de la Force
Type d'objet
Dessins
Description / Décor
Commentaire :
Etude pour un des quatre médaillons réalisés en émaux de Sèvres bleu marine et blanc-gris, et décorant le berceau du Prince Impérial, aujourd'hui conservé à Paris, musée Carnavalet.
Description de l'album :
Album factice relié, à couverture de carton vert moucheté de noir, comprenant 120 dessins à la plume et encre brune ou à la mine de plomb sur papier calque ou sur papier, collés par thèmes et rapportés sur 57 pages foliotées à la plume et encre brune. Liste manuscrite collée à la fin de l'album. Cachet de l'atelier (Lugt, 933) sur les dessins. Dessins détachés aux folios 3, 14, 15, 16, 26, 28, 29. Sur le folio 14, annotation au crayon : St Louis dressant (?) la croix pour la 2eme fois / avec ses trois fils. Les folios 17, 20, 25, 27, 42, 43, 45, 46, 55 et 56 sont manquants. Petite feuille volante entre le folio 4 et le folio 5, onze lignes manuscrites, à la plume et encre noire, Saint Clair en chair. Premier évêque de Nantes / ... H. 0,505 ; L. 0,350.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,147 m ; L. 0,25 m
Matière et technique
Mine de plomb sur calque.

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1856

Données historiques

Historique de l'œuvre
Hippolyte Flandrin (L. 933). Comité du 5 décembre 2002. Conseil du 11 décembre 2002. Arrêté du 30 décembre 2002. Ampliation du 31 décembre 2002.
Mode d’acquisition
achat
Date d’acquisition
2002

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve des grands albums
Album Flandrin Hippolyte -4-
Folio 48
rapporté au recto
Dernière mise à jour le 02.07.2019
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances