La Petite Madone d'Einsiedeln

1466
MAITRE E. S., gravé par
92 LR/ Recto
Département des Arts graphiques
Numéro d’inventaire
92 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 9355
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.6
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
MAITRE E. S. (vers 1425-vers 1467/1487), gravé par
Ecole allemande

description

Dénomination / Titre
La Petite Madone d'Einsiedeln
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Cette gravure et la 91 LR furent commandées par le monastère bénédictin d'Einsiedeln en Suisse pour marquer le cinq centième anniversaire de la reconnaissance par le pape d'une apparition du Christ venu consacrer l'église du couvent nouvellement construite. Les deux gravures évoquent la consécration de la chapelle. Cette image renvoie à la composition des panneaux peints, destinés à la dévotion privée, produits par les artistes des anciens Pays-Bas. (C. Dupeux in cat. exp. 'Nicolas de Leyde sculpteur du XVe siècle. Un regard moderne', Musée de l'Oeuvre Notre-Dame, Strasbourg, 2012, p. 236 et 237, n°26). La Très petite Madone d'Einsiedeln conservée au British Museum pourrait être destinée à des pélerins moins fortunés. Peter Schmidt a relevé que treize exemplaires de la Grande Madone ont survecu contre trois de la plus petite, ce qui semble indiquer que cette dernière fut la plus utilisée pour la prière et finit par se détériorer (S. Lepape in cat. exp. 'Les origines de l'estampe du Nord, 1400-1470', Paris, Musée du Louvre, 17 octobre -13 janvier 2014, p. 157 et ss, repr. 77.)
Bibliographie : Geiberg, 1924, p.51; Hessig, 1935, p. 83, pl. 75a; cat. exp. Berlin et Munich, 1986, p.43-44, pl. 32;

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,134 m ; L. 0,091 m
Dimensions au trait carré : H. 0,132 m ; L. 0,088 m
Matière et technique
burin

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1466

Données historiques

Historique de l'œuvre
Œuvre conservée dans le portefeuille n°11 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2016.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

L'œuvre est visible sur rendez-vous en salle de consultation des Arts graphiques.

Expositions

- Les origines de l'estampe en Europe du Nord 1400-1470
Etape :
Musée du Louvre, Paris, France - 02 octobre 2013 - 13 janvier 2014
- Nicolas de Leyde, sculpteur du XVe siècle. Un regard moderne
Etape :
Musée de l'Oeuvre de Notre-Dame, Strasbourg, France
Dernière mise à jour le 06.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances