Détail Musée du Louvre - Département des Arts Graphiques
Environnement Musée du Louvre - Département des Arts Graphiques
Musée du Louvre - Département des Arts Graphiques
Musée du Louvre - Département des Arts Graphiques

Saint Jean l'Evangéliste

Vers 1440/1460
MAITRE E. S., gravé par
Numéro d’inventaire
111 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 18538
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.7
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
MAITRE E. S. (vers 1425-vers 1467/1487), gravé par
Ecole allemande

description

Dénomination / Titre
Saint Jean l'Evangéliste
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
Dans cette oeuvre, le Maïtre résolve le problème de la dualité entre le style décoratif et l'influence de la ronde bosse. Dans la suite des quatre Evagelistes de format rectangulaire (Lehrs, 1910, II, n° 88 à 91), le personnage se soumet aux deux dimensions; les plis géométriques des draperies s'applatissent, les ombres se font rares, les tailles parallèles remplacent souvent les contre-tailles et le terrain est suggéré par des petits traits en pointillé. Il existe une copie en contrepartie par I. van Meckenem (Lehrs, 1934, IX, n°91 a; Hollstein, 1986, XXIV, p. 97, n°228 et XXIV A, repr.) et une copie en manière criblée (Schreiber, n° 2668) La série des Apôtres assis et celle des Evangelistes ont servi de modèle aux gravures florentines des Prophètes et des Sybilles en manière fine ou en manière large. 'La Sybille lybique' atribuée à Baccio Baldini vers 1470/1480 (Hind, 1938, I, p. 177, C II, 2 A et III, pl. 245) s'inspire à la fois du saint Jean et de la Dame tenant un heaume et un écusson (120 LR). E. Hessig rapproche la gravure d'un Saint Jean Evangeliste de Berlin, sculpté par Tilman Riemenschneider (Hessig, 1935, pl. 87 a et b). (P. Jean-Richard in 'Graveurs allemands du XVe siècle', Paris, Musée du Louvre, octobre 1991- janvier 1992, p.41, n°19) Bartsch, 1808, VI, p. 24, n° 65 ; Lehrs, 1910, II, p. 160, n° 91 ; Bartsch illustré, 1980, 8, p. 64, n° 65, repr. ;

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,151 m ; L. 0,098 m
Matière et technique
Fixée ; rognée au coup de planche ; très légères taches brunâtres

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1440/1460

Données historiques

Historique de l'œuvre
Albertina, Vienne ; marque au verso Dublette der Albertina ; vente C. G. Boerner, Leipzig, 25-27 mai 1925, n° 956, repr., à Strolin pour le baron Edmond de Rothschild. Œuvre conservée dans le portefeuille n°12 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2016.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Graveurs allemands du XVe siècle dans la collection Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre, 22/10/1991 - 20/01/1992
Dernière mise à jour le 21.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances