La Sibylle de Tibur et l'Empereur Auguste

Vers 1445/1450
MAITRE E. S., gravé par
Numéro d’inventaire
165 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 13696
Référence de l'inventaire manuscrit :
vol.1, p.10
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
MAITRE E. S. (vers 1425-vers 1467/1487), gravé par
Ecole allemande

description

Dénomination / Titre
La Sibylle de Tibur et l'Empereur Auguste
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
La Légende Dorée de Jacques de Voragine relate que le sénat romain décidant de déifier l'empéreur Auguste, celui-ci consulta la sibylle de Tibur afin de savoir si le monde connaîtrait un homme plus important que lui. La Vierge à l'Enfant dans une gloire leur apparut et la sibylle dit à Auguste : 'Cet enfant sera plus grand que toi'. L'un des modèles possibles de l'artiste est la peinture de Conrad Witz au Musée de Beaux Arts de Dijon où la sibylle et l'empereur sont dans une attitude similaire. Le Maître ES reprendra le même thème vers 1466 plaçant les personnages dans un intérieur. Le dessin du Louvre Inv. 18842 est une copie en contrepartie et avec des variantes de la gravure du Maïtre ES. Il existe une petite copie, en contrepartie, gravée par I. van Meckenem, la 164 LR (Lehrs, 1910, II, n°192 a, Hollstein, 1986, XXIV, p. 169, n°437 et XXIV A repr.) E. Hessig (1935, pl. 2 a) met en rapport l'attitude et le drapé du surcot de l'empereur Auguste avec une sculpture de l'Adoration des Mages conservée au musée de l'Oeuvre Notre-Dame de Strasbourg (P. Jean Richard in cat. exp. Paris, 1991-1992, p. 35, n° 14, repr.) Bibliographie : Bartsch, 1808, X, p. 37, n° 70 (Anonyme du XVème siècle) ; Passavant, 1860-1864, II, p. 68, n° 1 (Maître de la Sibylle) ; Lehrs, 1910, II, p. 271, n° 192, pl. 47, n° 121 ; Geisberg, 1924, p. 19 et 65, pl. 5 ; Hébert, 1982, I, p. 53, n° 120, repr. ; Bartsch illustré, 1985, 23, p. 83, n° 70, repr. ; Exp. Munich-Berlin, 1986-1987, n° 93, repr. ; Recht, 1987/1, p. 138-139; Höfler, 2007, p. 47-48; cat. exp. Bruges, 2010, p. 296; cat.exp. Nicolas de Leyde, 2012, p. 237 et 238, n°28; S. Lepape in cat. exp. 'Les origines de l'estampe du Nord, 1400-1470', Paris, Musée du Louvre, 17 octobre -13 janvier 2014, p. 72, repr. 34.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
H. 0,267 m ; L. 0,196 m
Matière et technique
burin

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1445/1450

Données historiques

Historique de l'œuvre
Œuvre conservée dans le portefeuille n°16 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2016.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Les origines de l'estampe en Europe du Nord 1400-1470, Paris, Musée du Louvre, 02/10/2013 - 13/01/2014
- Graveurs allemands du XVe siècle dans la collection Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre, 22/10/1991 - 20/01/1992
- Nicolas de Leyde, sculpteur du XVe siècle. Un regard moderne, Strasbourg, Musée de l'Oeuvre de Notre-Dame, 30/03/2012
Dernière mise à jour le 21.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances