Détail Musée du Louvre - Département des Arts Graphiques
Environnement Musée du Louvre - Département des Arts Graphiques
Musée du Louvre - Département des Arts Graphiques
Musée du Louvre - Département des Arts Graphiques

Pierre et Jean à la porte du Temple

1659
Numéro d’inventaire
2391 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 403a
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
Rembrandt, Harmensz. van Rijn (1606-1669), gravé par
Ecole hollandaise

description

Dénomination / Titre
Pierre et Jean à la porte du Temple
Les apôtres Pierre et Jean à la porte du Temple
Type d'objet
Gravure
État de l'œuvre
Épreuve du 2e état
Description / Décor
Commentaire :
Bartsch, 1797, p. 97, n° 94 ; Ch. Bl. 66 ; Dutuit, 1882, II, p. 385, n° 97 ; Hind, 1912, p. 155, n° 301, repr. (3ème état) ; Biörklund et Barnard, 1955, p. 122, n° 59-A, repr. ; Hollstein, 1969, XVIII, n° B. 94, repr. XIX, p. 90 ; cat. exp. Paris, 1980, p. 51, n° 74, repr.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,193 m ; L. 0,227 m
Dimensions au coup de planche : H. 0,181 m ; L. 0,218 m
Matière et technique
Signée et datée : Rembrandt f. 1659
Impression sur Japon

Lieux et dates

Date de création / fabrication
1659

Données historiques

Historique de l'œuvre
Œuvre conservée dans le portefeuille n°94 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2017.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Maîtres de l'eau-forte des XVIe et XVIIe siècles. XIIe exposition de la collection Edmond de Rothschild, Paris, Musée du Louvre-Département des Arts Graphiques, 30/05/1980
- Les plus belles eaux-fortes de Rembrandt choisies dans les quatre principales collections de Paris, Paris, Musée du Louvre, 29/10/1969 - 05/01/1970
Dernière mise à jour le 22.07.2020
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances