Pièce allégorique dite Le Triomphe de la Foi

Vers 1530/1550
CLAESZ. Allaert, gravé par
Numéro d’inventaire
2614 LR/ Recto
Anciens numéros d'inventaire :
ER 4180
Collection
Département des Arts graphiques
Collection Edmond de Rothschild
Artiste / Auteur / Ecole / Centre artistique
CLAESZ. Allaert (Actif en 1520-Vers 1526), gravé par
Ecole des anciens Pays-Bas

description

Dénomination / Titre
Pièce allégorique dite Le Triomphe de la Foi
Type d'objet
Gravure
Description / Décor
Commentaire :
B. IX p.120 -33
Cette gravure est mise en analogie avec un tableau attribué Geoffroy Dumonstier « Triumphe exquis au chevalier fidele » commandé par la confrérie Notre-Dame du Puy d'Amiens en 1548. « Cette gravure au burin fut exécutée par Allaert Clesz, graveur actif dans les Pays-Bas septentrionaux, notamment à Utrecht, entre 1520 et 1532.../...Sa production est variée, faite de sujets religieux, de figures de saints, de sujets mythologiques ou de pièces allégoriques. La présente gravure relève de cette dernière catégorie. Le répertoire triomphal, hérité de l'Antiquité et très en vogue à la Renaissance, est fait de palmes, trompettes et char. La feuille reprend partiellement une composition de Marcantonio Raimondi (2), reprenant elle-même des compositions de Raphaël. Dans l'œuvre de Raimondi, le personnage féminin est clairement identifié à Vénus dont le char est tiré par des colombes attelées. Chez Claesz, le présence de la Trinité, de même que l'auréole attribuée à l'oiseau unique tirant le char ou la couronne et le nimbe du personnage féminin permettent d'y voir un triomphe de la foi, titre parfois attribué » à cette pièce, christianisant ainsi une scène mythologique. L'intense circulation de motifs entre les divers foyers artistiques dans les premières décennies du XVIe siècle mise en lumière par cet exemple, repris plus ou moins littéralement et adaptés selon la volonté de l'artiste, se retrouve dans le Puy de 1548 (Geoffroy Dumonstier, « Triumphe exquis au chevalier fidele » [Puy de 1548]). Une même iconographie triomphale y est déployée, reprenant tous les éléments du répertoire antique et laissant d'ailleurs douter de la véritable identification du personnage féminin. Tout comme dans le cas de la gravure du Louvre, il s'agit ici d'une Vénus christianisée dont le triomphe est celui de l'amour et de l'orthodoxie chrétiens. A Amiens, les oiseaux ont laissé la place à des licornes, animaux emblématiques de la ville et symboles de la pureté de la Vierge. Si les sources précises alimentant le fonds d'atelier du peintre du Puy de 1548 ne sont pas identifiées, une même culture irrigue son tableau et la gravure d'Allaert Claesz. Tous deux partagent des modèles italiens hérités de l'Antiquité, assimilés par des artistes du Nord de l »Europe et christianisés.
(2. Delaborde, 1888, cat.102, pp.146-148). » (O. Carpi, 2021).

Bibliographie :
H. Delaborde, « Marc-Antoine Raimondi : étude historique et critique, suivie d'un catalogue raisonné des œuvres du maître », Paris, 1888, cat.102, pp.146-148
O. Carpi, « 'Mon zèle pour le salut de grans et petits mes cohabitans, ville, royaume et à Dieu'. Les Puys Notre-Dame de la première modernité comme représentation de l'identité politique des bourgeois d'Amiens (vers 1540 - vers 1620) (1) » in « Les Puys d'Amiens. Chefs-d'œuvre de la cathédrale Notre-Dame », François Séguin, cat. exp. Aliens, musée de Picardie, 3 juillet - 10 octobre 2021, Paris, Faton, 2021, pp.116-185, n°31, p.130, repr.

Caractéristiques matérielles

Dimensions
Dimensions à la feuille : H. 0,103 m ; L. 0,085 m
Dimensions au trait carré : H. 0,099 m ; L. 0,081 m
Matière et technique
Gravure au burin
Rognée au coup de planche

Lieux et dates

Date de création / fabrication
Vers 1530/1550

Données historiques

Historique de l'œuvre
Collection du baron Edmond de Rothschild, don au musée du Louvre en 1935.
Œuvre conservée dans le portefeuille n°114 du baron Edmond de Rothschild jusqu'en 2017.
Détenteur précédent / commanditaire / dédicataire
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d’acquisition
don
Date d’acquisition
1935

Localisation de l'œuvre

Emplacement actuel
Réserve Edmond de Rothschild

Expositions

- Les Puys d'Amiens. Chefs-d'oeuvre de la cathédrale Notre-Dame, Amiens, Musée de Picardie, 03/07/2021 - 10/10/2021
Dernière mise à jour le 28.09.2021
Le contenu de cette notice ne reflète pas nécessairement le dernier état des connaissances